Participer
Session

Session de printemps 2019

Bilan de la dernière session de la part du président du groupe parlementaire UDC Thomas Aeschi (ZG) et de la Vice-présidente Céline Amaudruz (GE).

Les terroristes doivent être expulsés
Goutte à goutte, l’eau creuse la pierre: une revendication formulée depuis longtemps par l’UDC a enfin fini par s’imposer dans de larges milieux parlementaires, c’est-à-dire que la priorité absolue doit être donnée à la protection de la population suisse. Le Conseil des Etats a en effet approuvé une motion du conseiller national Fabio Regazzi (TI) qui exige que les djihadistes suisses condamnés pour des actes en rapport avec l’Etat islamique (ES) doivent être renvoyés dans leur pays d’origine même si celui-ci n’est pas considéré comme sûr. Cette discussion reposait sur un fait réel: actuellement Schaffhouse abrite cinq Irakiens qui ont été condamnés pour avoir soutenu une organisation terroriste, mais qui n’ont pas été expulsés.

> 16.3982 Expulsion des terroristes vers leur pays d’origine, qu’il soit sûr ou non

Route libre pour des citoyens libres
Les heures d’attente dans les bouchons augmentent d’année en année au grand damne des automobilistes et des artisans. Grâce à l’UDC, la Confédération commence enfin à investir sérieusement ces prochaines années dans une infrastructure routière négligée pendant des années. D’ici à 2030 des travaux d’aménagement pour un montant de quelque 14,8 milliards de francs seront entrepris sur le réseau des routes nationales et l’exploitation, l’entretien et les adaptations nécessaires du réseau sont garantis pour la période de 2020 à 2023.

> 18.066 Routes nationales sur la période 2020-2023, étape d’aménagement 2019 des routes nationales et crédit d’engagement. Plafond de dépenses

Toutes les familles, également celles qui s’occupent elles-mêmes de la garde de leurs enfants, doivent profiter d’allègements fiscaux
Avec les voix du groupe UDC le Conseil national a approuvé un allègement fiscal en faveur des familles. La déduction générale par enfant a été portée de 6500 à 10 000 francs. Le fardeau fiscal grevant les familles sera ainsi allégé indépendamment du fait que les familles s’occupent elles-mêmes de la garde de leurs enfants ou qu’ils la confient à des tiers. La gauche et le PLR voulaient empêcher l’augmentation de la déduction fiscale. Le bien-être des familles ne fait sans doute pas partie des préoccupations de ces partis politiques.

> 18.050 Prise en compte fiscale des frais de garde des enfants par des tiers

Augmentation de la déduction fiscale pour les primes d’assurance-maladie grâce à une motion de l’UDC
Tout le monde se plaint de la charge de plus en plus lourde que représentent les primes d’assurance-maladie, mais personne ne réagit. L’UDC a passé aux actes. La motion du conseiller national UDC Jean-Pierre Grin demande que les déductions forfaitaires pour les célibataires dans l’impôt fédéral direct passent de 1700 à 3000 francs et pour les couples de 3500 à 6100 francs. Chaque enfant donnera droit à une déduction de 1200 francs au lieu de 700 francs comme jusqu’ici. Après le Conseil national, le Conseil des Etats a lui aussi approuvé cette augmentation durant cette session.

> 17.3171 Motion Grin. Augmentation des déductions forfaitaires de l’impôt fédéral direct destinée à compenser l’explosion des primes d’assurance-maladie

 

Milliard pour la cohésion: le Conseil national cède lui aussi au chantage de l’UE
Au lieu de faire comprendre clairement à Bruxelles que la Suisse ne se soumet pas au diktat de l’accord-cadre institutionnel, tous les partis politiques représentés au Conseil national, à l’exception de l’UDC, ont accepté de verser 1,3 milliard de francs à l’UE. La demande de l’UDC de soumettre ce projet au référendum facultatif a été refusée. Le PLR, le PDC et le PS ont peur d’une votation populaire, car ils craignent à juste titre que les Suissesses et les Suisses ne refusent massivement ce cadeau fait à l’UE. Au moins ce versement a-t-il été lié à quelques conditions – certes minimales – proposées par l’UDC.

> 18.067 Réduction des disparités économiques et sociales dans l’Union européenne élargie. Deuxième contribution de la Suisse en faveur de certains Etats membres de l’UE
> 18.068 Loi sur l’asile. Modification (crédit-cadre migration; deuxième contribution suisse en faveur de certains Etats membres de l’UE)

Le Conseil des Etats n’est pas prêt à rejeter l’accord-cadre institutionnel
Le Conseil des Etats a rejeté la proposition du groupe UDC d’interdire au Conseil fédéral de signer l’accord-cadre institutionnel. Cela signifie que tous les partis politiques sauf l’UDC soutiennent en principe cet accord qui oblige la Suisse à reprendre automatiquement du droit UE et qui la soumet à la juridiction de la Cour de justice UE. L’UDC fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher l’entrée en vigueur de ce traité de soumission.

> 18.4165 Le Conseil fédéral ne doit pas signer l’accord institutionnel entre la Suisse et l’UE

Les PME suisses restent défavorisées dans les mises au concours internationales
Le Conseil national a refusé une proposition de l’UDC qui visait à protéger les PME suisses contre les sous-enchères inéquitables de firmes étrangères lors de mises au concours publiques. L’idée était de prendre en compte, dans les critères d’attribution, la différence entre le niveau des prix de la Suisse et des pays dans lesquels la prestation doit être produite. A cause de la décision du National, les PME suisses qui forment des apprentis sont traitées de la même manière que les maisons étrangères qui n’assument pas cette charge, qui peuvent produire à un coût plus bas, paient moins leurs collaborateurs et peuvent donc offrir des prix plus bas.

> 17.019 Loi sur les marchés publics. Révision totale

Le Parlement se moque de l’hymne national
 » Sur nos monts, quand le soleil… » – l’hymne national suisse est le symbole de notre patrie comme la croix fédérale et nos montagnes. Or, le cantique suisse est de plus en plus sous pression. La gauche politique cherche sournoisement à supprimer cette œuvre créée en 1841. L’UDC entendait l’ancrer dans une loi fédérale pour la protéger. Ainsi, toute modification aurait pu être soumise à une votation populaire, mais la majorité du Parlement – en particulier le PLR – ne s’intéresse pas à notre hymne national.

> 17.478 In. parl. Minder. Consacrer démocratiquement le « Cantique suisse » comme étant l’hymne national de la Suisse

partager l’article
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019, de Adrian Amstutz
Celles et ceux qui ne voteront pas pour l’UDC le 20 octobre aideront ceux qui expédient notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
L’UDC demande d’urgence le lancement d’un programme de revitalisation pour sauvegarder l’emploi en Suisse. Les crises politiques... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
Le Conseil national a débattu de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» lors de la session d’automne.... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre