Participer
Session

Session d’hiver 2019

Bilan de la dernière session de la part du président du groupe parlementaire UDC Thomas Aeschi (ZG) et de la Vice-présidente Céline Amaudruz (GE).

Positif

L’UDC à la vice-présidence du Conseil national et du Conseil des Etats

Le conseiller national bernois Andreas Aebi et le conseiller aux Etats Schwytzois Alex Kuprecht assument pour la période 2019/2020 la première vice-présidence des deux Chambres fédérales. Ils ont été tous les deux brillamment élus le premier jour de la session d’hiver. Le groupe UDC les félicite chaleureusement.

Nouveaux avions de combat pour protéger la population contre les menaces aériennes

19.039 Acquisition de nouveaux avions de combat. Arrêté fédéral

Le Conseil national et le Conseil des Etats ont approuvé un crédit de 6 milliards de francs pour l’acquisition de nouveaux avions de combat. La majorité de droite du Parlement avec l’appui unanime du groupe UDC a donc donné un signal clair en net en faveur de la protection de la Suisse contre des menaces venant des airs grâce à des forces aériennes convenablement équipées. Ce montant sera compensé à raison de 60% par des affaires dites offset, donc par des commandes passées à des entreprises sises en Suisse. Les habituels adversaires de l’armée, soit la gauche écologiste, ont d’ores et déjà annoncé le lancement d’un référendum.

Non à une obligation de démolir en dehors de la zone à bâtir

18.077 Loi sur l’aménagement du territoire. Révision partielle. 2ème phase

Grâce au soutien de l’UDC le Conseil national a refusé d’entrer en matière sur la proposition du Conseil fédéral de réguler les constructions en dehors des zones à bâtir. Ce projet prévoyait notamment qu’une construction non conforme à la zone ne peut être autorisée que si des mesures de compensation et de revalorisation sont prises parallèlement. Par exemple, pour obtenir l’autorisation d’agrandir un restaurant de montagne, il faudrait démolir un bâtiment inutilisé et dérangeant dans la même région. En cas d’absence d’un tel objet de compensation, le permis de construire ne pourrait pas être accordé. Cette proposition irréaliste est désormais écartée.

Offensive pour renforcer l’économie suisse

19.3043 Mo. Germann. Accroître le dynamisme de la place économique suisse

Au lieu de céder aux pressions des grands groupes industriels et de s’incliner constamment devant l’UE, la Suisse serait mieux inspirée de renforcer l’attractivité de sa propre économie et de réduire sa dépendance du marché d’exportation UE. L’intervention parlementaire de l’UDC exige un programme de revitalisation complet. Elle a été approuvée sans discussion par les deux chambres.

Le Parlement sauvegarde des emplois en Suisse et rappelle à l’ordre le Conseil fédéral

19.3969 Mo. CPS-CN. Les entreprises ont besoin de sécurité juridique, la Suisse de sécurité
19.3991 Mo. Wicki Prestations de sécurité privées fournies à l’étranger. Dire non à une loi fourre-tout et revenir à l’esprit premier du texte
19.4376 Mo. CPS-CE. Eviter l’exode des entreprises importantes pour la sécurité du pays

Le Conseil national et le Conseil des Etats ont approuvé plusieurs interventions dans l’affaire du constructeur d’avions PILATUS. Il y a quelque mois, les autorités fédérales ont interdit à l’entreprise nidwaldienne d’assurer l’entretien d’avions exportés en Arabie saoudite alors que l’exportation de ces engins avait été parfaitement autorisée quelques années auparavant. Le Parlement exige du Conseil fédéral de veiller à ce que les entreprises suisses puissent compter sur la sécurité du droit et d’éviter de mettre en péril des emplois.

La préparation du vote électronique est suspendue

18.468 In. parl. Grüter (Zanetti) Vote électronique. Suspendre les travaux

On semble avoir enfin compris à la Berne fédérale que le vote électronique est non seulement inutile, mais qu’il menace de surcroît la confiance dans les résultats des votes, donc dans la démocratie directe, en raison des problèmes de sécurité qui ne sont toujours pas résolus. Le Conseil national a donc approuvé une initiative parlementaire de l’ancien conseiller national UDC Claudio Zanetti qui exige un arrêt des travaux de préparation du vote électronique jusqu’à ce que des systèmes parfaitement sûrs soient à disposition.

Négatif

Comme prévu, le Parlement approuve le milliard pour la cohésion UE

18.067 Réduction des disparités économiques et sociales dans l’Union européenne élargie. Deuxième contribution de la Suisse en faveur de certains Etats membres de l’UE

Avant les dernières élections fédérales, le PLR, le PDC, le PS et le Verts se tenaient encore à couvert, car ils n’avaient pas le courage d’avouer ouvertement leur penchant inconditionnel pour l’UE. Les élections à peine passées, ces partis sortent du bois et se pressent d’approuver le milliard offert en cadeau à Bruxelles pour ladite cohésion de l’UE à la condition que l’UE admette l’équivalence de la bourse suisse.

Le Conseil fédéral reste les bras croisés devant la criminalité transfrontalière

19.4398 Ip. urg. groupe V. Mesures urgentes pour lutter contre la criminalité transfrontalière
19.4511 Mo. Amaudruz. Train de mesures contre la criminalité transfrontalière

La criminalité violente progresse dans les régions frontalières. Les journaux rendent régulièrement compte d’agressions de femmes, d’attaques brutales contre des transports de fonds et des distributeurs d’argent, de cambriolages en série et de bandes de jeunes armés rôdant dans le pays. L’UDC prend au sérieux les inquiétudes de la population et elle a donc ouvert au Conseil national un débat urgent sur ce thème. Le Conseil fédéral, lui, refuse d’admettre la gravité de la situation. Pour lui, il n’y a aucune raison d’intervenir. Aussi, l’UDC a-t-elle décidé de déposer une motion exigeant un train de mesures pour améliorer la sécurité aux frontières nationales.

Le Conseil national approuve un contreprojet inefficace à l’interdiction de se dissimuler le visage

19.023 Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage. Initiative populaire et contre-projet indirect

Plusieurs cantons ont déjà décidé d’interdire la dissimulation du visage en public pour agir contre les casseurs et aussi pour prévenir des courants religieux fondamentalistes. Une initiative populaire lancée par des milieux proches de l’UDC exige une interdiction au niveau national. Mais au lieu d’approuver cette initiative et de défendre le régime libéral de la Suisse, le Parlement a approuvé sur proposition du Conseil fédéral et contre la volonté de l’UDC un contreprojet totalement inefficace. Cette loi exige uniquement de montrer le visage lorsque les autorités doivent identifier une personne. Initié par la gauche, ce projet parfaitement inutile, parce que cet aspect est réglé depuis longtemps dans d’autres textes, a été complété par de vagues dispositions sur l’égalité des hommes et des femmes.

Au lieu de limiter l’immigration, le Conseil des Etats crée une prestation transitoire

19.026 Pour une immigration modérée (initiative de limitation). Initiative populaire
19.051 Prestation transitoire pour les chômeurs âgés. Loi fédérale

L’immigration incontrôlée en provenance de l’UE a pour conséquence qu’un nombre croissant de salariés âgés sont poussés dans le chômage par une main-d’œuvre importée bon marché et finissent par vivre à la charge de la sécurité sociale. Identifié depuis longtemps par l’UDC, ce problème a été enfin reconnu par le Conseil fédéral et les autres partis politiques. Mais au lieu d’attaquer le mal à la racine et d’approuver l’initiative de limitation pour mettre fin à la libre circulation des personnes avec l’UE, la majorité du Parlement préfère cacher le problème avec l’argent des contribuables. Le Conseil des Etats a en effet approuvé la création de prestations transitoires sous la forme d’une rente pont accordée aux chômeurs âgés jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de l’AVS. Il en coûtera plusieurs centaines de millions de francs aux contribuables. Cette décision est d’autant plus condamnable que les problèmes de financement de l’AVS et des caisses de pension attendent toujours une solution.

L’administration fédérale continue de gonfler

19.041 Budget 2020 assorti du plan intégré des tâches et des finances 2021-2023

« Economiser pendant les années grasses pour survivre aux années maigres »: le Parlement nouvellement élu prétend pouvoir ignorer cette sagesse populaire. La bonne situation économique produisant de confortables rentrées fiscales, la majorité des élus n’a pas pu résister à la tentation d’alourdir un budget fédéral qui a déjà atteint la somme énorme de 75 milliards de francs. L’UDC a au moins réussi à faire passer quelques propositions d’économie comme la réduction des dépenses d’exploitation des centres d’asile fédéraux et de l’aide sociale pour les requérants d’asile, les personnes admises provisoirement et les réfugiés. Ce qui dérange surtout dans cette affaire, c’est que non seulement le nombre de fonctionnaires fédéraux ne cesse de s’accroître, mais que l’Etat augmente aussi leurs salaires alors que de nombreux employés de l’économie privée ne peuvent pas – une fois de plus – compter sur une hausse de leur salaire. Ce fut une des raisons incitant l’UDC à refuser le budget 2020 de la Confédération.

Vidéos
partager l’article
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
15.09.2020
Le groupe parlementaire UDC s'est aujourd'hui opposé à l'unanimité à la dangereuse "initiative 99%" de la Jeunesse... lire plus
Papier de position
partager l’article
14.09.2020
Communiqué de presse
partager l’article
08.09.2020
Le groupe parlementaire fédéral UDC s'est prononcé aujourd'hui pour l'entrée en matière sur la loi Covid-19 afin... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Armée

La sécurité de la population.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord