Participer
Exposé
Conférence de presse de 12. août 2016

Coup d’Etat contre le souverain

Le peuple suisse et les cantons forment le législateur suprême de notre pays. C’est ce que stipule la Constitution fédérale. Or, le Parlement, le gouvernement, l’administration, la justice et les professeurs de droit s’unissent dans une alliance inquiétante pour destituer sournoisement le constituant. Voici quelques exemples parmi beaucoup d’autres illustrant ce constat:

  • le droit international – tout ce droit et non seulement sa partie impérative – doit avoir la priorité sur la Constitution fédérale;
  • le Tribunal fédéral ne se contente pas "d’observer" le droit international, mais il le place, contrairement aux dispositions de la Constitution fédérale, au-dessus de cette dernière;
  • le Conseil fédéral et le Parlement ignorent de plus en plus souvent des normes constitutionnelles qui leur déplaisent ;
  • le Conseil fédéral et le Parlement travaillent à la mise en place de nouveaux obstacles au lancement d’initiatives populaires;
  • un projet d’accord-cadre vise à imposer à la Suisse la reprise obligatoire de droit UE et à la soumettre à la juridiction UE dans de nombreux cas.

L’intention de cette politique est évidente : restreindre, voire éliminer carrément la démocratie directe, donc cette particularité suisse qui fait des citoyens le souverain de l’Etat. Il s’agit là, ni plus, ni moins, d’un coup d’Etat contre la hiérarchie fixée par la Constitution fédérale dans le système étatique suisse.

L’initiative populaire « Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initiative pour l’autodétermination) » veille à ce que la Constitution fédérale retrouve sa place de source suprême du droit de la Confédération suisse et à ce que le régime légal suisse fixé dans la Constitution fédérale soit applicable dans notre pays sous la réserve du droit international impératif.

                                  


partager l’article
par l’auteur
UDC La direction du parti (ZH)
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
22.03.2019, de Thomas Aeschi
L'UDC s'engage pour la responsabilité individuelle dans tous les domaines. Le groupe UDC a néanmoins rejeté durant... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Albert Rösti
C’est pire que ce que l’on craignait: incroyable, totalement inadéquat, inutilisable et destructeur. Ces pensées m’ont traversé... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Nadja Pieren
L’accord-cadre avec l’UE ne devrait pas être considéré comme une simple orientation politique prise à distance par... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Politique de l'économie

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Religions

S’engager pour nos valeurs

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Politique financière

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord