Participer
Consultation

Plan sectoriel Dépôts en couches géologiques profondes – 2e étape

L’UDC peut approuver le rapport sur les résultats de la 2e étape du plan sectoriel « Dépôts en couches géologiques profondes ». Alors que cette procédure a pris un retard énorme, il semble que l’on ait enfin réussi à obtenir un résultat acceptable et convaincant.

Les structures prévues dans le plan sectoriel et la coopération des différents acteurs impliqués ont, dans l’ensemble, fait la preuve de leur efficacité. Ce constat est confirmé par le fait que l’examen de la proposition de la NAGRA par l’IFSN et CSN a entraîné une correction en ce sens que le nombre de sites possibles a été porté de deux à trois (Jura Est, Nord Lägern et Zurich Nord-Est).

L’implication des différents groupes des régions concernées a renforcé la confiance dans ce projet. La structure de base est ainsi prête pour la troisième étape et il n’est plus nécessaire de l’adapter. Nous attendons pour cette nouvelle étape une sensible accélération de la procédure au niveau du plan sectoriel ainsi que des informations supplémentaires concernant la planification afin que cette procédure puisse être achevée dans un délai raisonnable.

Les résultats de la 2e étape du plan sectoriel « Dépôts en couches géologiques profondes » confirment clairement que la procédure lancée en 2006 pour définir les sites de dépôts de déchets radioactifs en couches géologiques profondes était et est toujours la bonne alors que les tentatives précédentes se sont soldées par des échecs. Malgré ce résultat positif, il ne faut pas oublier que cette procédure a subi jusqu’ici des retards massifs et que le délai final pour l’aménagement d’un tel dépôt a été constamment reporté.

Il est donc essentiel et même absolument indispensable en vue de la 3e étape que les acteurs impliqués, en particulier l’Office fédéral de l’énergie qui est chargée de diriger ces opérations, assument leurs tâches de manière constructive et rapide et qu’ils renoncent à des investigations superflues.

Une clôture dans les délais utiles du plan sectoriel, qui doit déboucher sur la définition du site qui recevra le dépôt en couches profondes, renforcera la confiance dans cette procédure et indiquera que les milieux responsables – les autorités et la région concernée – ont la ferme volonté de mener cette tâche à bien.

L’objectif premier lors du choix d’un site doit être de garantir une sécurité aussi grande que possible. Tous les autres critères doivent être subordonnés à cet objectif. Il est cependant hors de question de tenir compte, dans une tâche qui s’étend sur plusieurs générations, d’intérêts particuliers et encore moins d’objections provenant de l’étranger. Cette procédure de sélection est une affaire relevant d’un Etat souverain. Les interventions étrangères ont donc tout au plus un caractère consultatif et en aucun cas elles ne peuvent entraîner une modification de la procédure ou l’exclusion d’un site projeté.

Comme nous l’avons relevé, cette procédure de plan sectoriel exige une action rigoureuse pour être menée utilement à son terme. Les points notés dans le rapport des résultats, c’est-à-dire la description des actions à venir dans la perspective de la 3e étape, sont cependant très vagues et n’indiquent pas clairement comment il est prévu d’agir dans cette phase pourtant décisive. Le risque est grand que le délai proposé de 11 ans, déjà fort long, pour la 3e étape soit une nouvelle fois dépassé.

Il est par ailleurs absolument incompréhensible pourquoi le public ne doit pas être impliqué dans la procédure avant la fin de cette troisième étape. Dans un souci de transparence, il est important et nécessaire que les acteurs concernés puissent une nouvelle fois se faire entendre durant la phase intermédiaire précédant la préparation de la demande d’autorisation-cadre. Il faut, comme d’ailleurs d’une manière générale dans cette troisième étape, clarifier la procédure, communiquer clairement et exiger des autorités qu’elles aient réellement la volonté d’agir dans ce sens. Voilà la seule manière de veiller à ce que la confiance placée jusqu’ici dans ce plan sectoriel ne soit pas à nouveau perdue et que la procédure se conclue par un succès.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
17.09.2019
Réuni en séance aujourd'hui, le groupe parlementaire UDC s'est prononcé à l'unanimité pour l'initiative populaire "Oui à... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
04.09.2019
Le groupe parlementaire UDC a été informé durant sa séance d'aujourd'hui sur le Pacte mondial de l'ONU... lire plus
éditorial
partager l’article
22.08.2019, de Christian Imark
Le projet de loi sur le CO2, que la commission de l'environnement du Conseil des Etats a... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre