Participer
Journal du parti Franc-parler juillet 2021

Plus jamais une liberté aussi restreinte !

L’UDC a présenté une stratégie claire pour lutter contre la pandémie du virus Corona dès mars 2020. Si le Conseil fédéral l’avait suivie de manière conséquente, les énormes dégâts sociaux, sanitaires et économiques auraient été évités. Les libertés et les droits fondamentaux des citoyennes et des citoyens ne doivent plus jamais être restreints à ce point.

L’hiver dernier, l’UDC a soutenu activement la pétition « Stop Lockdown », qui a recueilli plus de 260 000 signatures en faveur de la levée des interdictions arbitraires. L’UDC continuera à se battre pour la liberté à Berne.

Certes, la situation n’était pas facile. Au début de la pandémie, au printemps dernier, beaucoup de choses n’étaient pas encore claires. En particulier, il n’existait pas de données fiables sur la dangerosité réelle du nouveau virus. Néanmoins, il était déjà clair à l’époque qu’il existait de grandes différences entre les groupes à risque. Les personnes âgées et celles souffrant de maladies préexistantes sont particulièrement touchées. Les jeunes et les enfants, en revanche, n’ont guère été affectés.

Après une analyse pragmatique de la situation, l’UDC a été le premier et le seul parti à présenter une stratégie claire pour faire face à la pandémie dès le 31 mars 2020. Il s’agissait notamment de deux demandes essentielles : tout d’abord, les groupes à risque devaient être protégés de manière cohérente. Et deuxièmement, la grande partie restante de la population devait pouvoir continuer à vivre et à travailler aussi librement que possible, tout en respectant les mesures de protection ad hoc.

Mesures disproportionnées du gouvernement

Le Conseil fédéral, dirigé par le ministre de la Santé Alain Berset, a pourtant d’abord agi de manière trop hésitante, puis complètement surfaite. En février 2020, par exemple, le médecin-chef de l’armée a mis en garde en vain contre le virus – avant que le Conseil fédéral ne déboule avec l’artillerie lourde. Les mesures de confinement étaient disproportionnées. Le célèbre virologue américain John Ioannidis de l’Université de Stanford (USA) a récemment souligné dans une interview que les conséquences des mesures prises contre le virus étaient bien plus dévastatrices que celles du virus lui-même.

Avec une stratégie systématiquement axée sur la protection des groupes à risque, telle que décrite par l’UDC, les dégâts irréversibles en termes sociaux, sanitaires et économiques – ainsi que le déficit record et l’énorme nouvelle dette fédérale – auraient pu être évités.

Néanmoins, la pression de l’UDC a produit son effet : grâce à notre parti, les stations de ski sont restées ouvertes, les ouvriers et les artisans ont pu prendre un repas chaud dans les bistrots en hiver et le verrouillage des magasins et des centres commerciaux ce printemps n’a duré que six semaines (du 18 janvier au 1er mars 2021).

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP), quant à lui, a surtout brillé par ses bévues et ses égarements. Ils font des allers-retours avec les masques obligatoires à la pagaille dans l’achat des vaccins, en passant par l’échec de la mise en œuvre de la stratégie des tests et des mesures dues à des valeurs R incorrectes.

Il faut maintenant tirer les leçons de la gestion chaotique de cette crise par le Conseil fédéral et l’OFSP. Les libertés et les droits fondamentaux des citoyens ne doivent plus jamais être restreints à ce point ! Et une société à deux vitesses doit être évitée à tout prix. Les groupes à haut risque doivent être protégés de manière cohérente, tout en garantissant une liberté maximale au reste de la population.

Articles
Journal du parti
partager l’article
29.07.2021, de Marco Chiesa
Les récents succès obtenus dans les urnes le montrent bien: l'UDC représente les préoccupations des citoyennes et... lire plus
Journal du parti
partager l’article
29.07.2021, de Guy Parmelin
À l’occasion de ce 1er août, je partage avec vous trois aspirations pour les temps à venir... lire plus
Journal du parti
partager l’article
29.07.2021, de Yves Nidegger
Les analyses ADN les plus récentes ont confirmé ce que tout le monde supposait : la Gauche... lire plus
Journal du parti
partager l’article
29.07.2021, de Peter Keller
La Charte fédérale a 730 ans et est toujours d'actualité. Son message est le suivant : nous... lire plus
Journal du parti
partager l’article
29.07.2021, de Christoph Blocher
L’ancien conseiller fédéral Christoph Blocher explique ce que veulent dire les feux d’avertissement allumés par l’UDC. Et... lire plus
Journal du parti
partager l’article
29.07.2021, de Alex Kuprecht
L’AVS doit être assainie de toute urgence, afin que les institutions sociales puissent continuer à fonctionner également... lire plus
Journal du parti
partager l’article
29.07.2021, de Michaël Buffat
L’initiative dite « 99% », sur laquelle nous votons le 26 septembre, propose de taxer plus lourdement... lire plus
Journal du parti
partager l’article
29.07.2021, de Jean-Luc Addor
Le mariage est aujourd’hui conçu comme l’union d’un homme et d’une femme. Derrière cette institution humaine, il... lire plus
Journal du parti
partager l’article
29.07.2021, de Gregor Rutz
En juin, le Conseil national et le Conseil des États ont adopté une nouvelle loi sur les... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord