Initiative

09.4277 – Interpellation: Taux élevé de naturalisation en Suisse

La Suisse est l’un des pays les plus attrayants au monde, et immigrer dans notre pays reste intéressant sous l’angle économique comme sous l’angle politique. Aucun autre pays ne verse des salaires…

Lukas Reimann
Lukas Reimann
conseiller national Wil

Interpellation du groupe UDC

La Suisse est l’un des pays les plus attrayants au monde, et immigrer dans notre pays reste intéressant sous l’angle économique comme sous l’angle politique. Aucun autre pays ne verse des salaires aussi élevés, aucun autre pays ne connaît de système d’assurances sociales et de retraite aussi développé, aucun autre pays n’est mieux classé que la Suisse pour ce qui est de la qualité de vie de ses grandes villes. La stabilité de notre système politique, la sécurité du droit qui d’une manière générale prévaut chez nous sont montrées en exemple, et il est manifeste que depuis plus d’un siècle, les droits de codécision dont jouit chez nous le peuple ont permis d’éviter que l’Etat ne se mette à enfler aux frais du citoyen comme on a pu le voir ailleurs. Ces vertus se sont traduites par une fiscalité peu élevée et une administration efficace. Bref: immigrer en Suisse est une bonne affaire et la meilleure assurance de pouvoir y rester est de demander le passeport suisse. C’est la raison pour laquelle le taux de naturalisation est en Suisse continûment élevé, sensiblement plus élevé qu’il ne l’est ailleurs. Mais un taux de naturalisation élevé permet aussi de cacher que le nombre des étrangers est en constante augmentation – et c’est d’ailleurs justement la raison pour laquelle on n’a cessé d’assouplir les conditions de naturalisation.

Je pose les questions suivantes:

1. Combien de personnes les pays limitrophes de la Suisse ont-ils naturalisées par an au cours des dix dernières années? A combien de naturalisations par habitant cela correspond-il, pour chacun des pays concernés?

2. Combien de personnes ont été naturalisées par an dans chacun des pays de l’UE-15 et de l’UE-27 au cours de la même période? A combien de naturalisations par habitant cela correspond-il, pour chacun des pays concernés?

3. Quelles mesures le Conseil fédéral propose-t-il de prendre pour réduire l’attrait de la Suisse vue comme pays de naturalisation?

Lukas Reimann
Lukas Reimann
conseiller national Wil
 
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse.Voir les détails Voir les détails
Je suis d'accord