AVS21 : 2x OUI le 25 septembre, afin d’assurer les rentes pour tous !

La réforme de l’AVS sur laquelle nous voterons le 25 septembre nous concerne toutes et tous. Il s’agit ni plus ni moins que d’assurer la prévoyance vieillesse de tout le monde en Suisse, les retraités d’aujourd’hui comme pour les actifs d’aujourd’hui, nos enfants et nos petits-enfants. Sans réforme, le financement de l’AVS sera déjà gravement menacé dans un avenir proche. Il est d’autant plus incompréhensible de voir avec quelle ignorance et malhonnêteté la gauche combat unanimement ce projet si crucial. Dans notre brève prise de position « Garantir les rentes – OUI à la stabilisation de l’AVS », vous pourrez lire en détail les enjeux de cette réforme et ce que l’UDC a obtenu pour les citoyens.

Thomas de Courten
Thomas de Courten
conseiller national Rünenberg

L’UDC soutient la réforme de l’AVS, qui repose sur un compromis largement soutenu par les forces réfléchies et bourgeoises du Parlement : Le Conseil national par 126 voix contre 40, le Conseil des Etats même à l’unanimité, ont plus que clairement adopté le projet. Outre des moyens supplémentaires pour stabiliser l’AVS grâce à une harmonisation équitable de l’âge de la retraite des femmes et des hommes et à une augmentation modérée de la TVA, le projet AVS21 parvient à créer des incitations pour qu’il vaille la peine de travailler au-delà de l’âge ordinaire de la retraite.

En outre, la réforme assouplit la perception de la rente entre 63 et 70 ans dans l’AVS et la prévoyance professionnelle. Cela augmente la liberté de choix des travailleurs et permet, grâce à l’introduction de l’anticipation partielle de la rente et de l’ajournement partiel de la rente, un passage en douceur de la vie active à la retraite. Les personnes qui souhaitent continuer à prendre une retraite ordinaire à 65 ans peuvent toutefois continuer à le faire sans réduction. Globalement, il s’agit d’une modernisation qui tient également compte de l’évolution de la société.

La gauche combat le projet avec des arguments déloyaux (pour le dire poliment). Ce qui serait moins poli, c’est d’appeler un chat un chat : ignorants et menteurs ! Ainsi, la gauche nie que l’AVS soit confrontée à un problème de financement. Peut-on s’enfoncer encore plus la tête dans le sable ? Nous vieillissons tous, vivons plus longtemps et plus longtemps en bonne santé. En clair, de plus en plus de personnes perçoivent une rente de plus en plus longtemps et de moins en moins de personnes actives doivent financer ces rentes.

La gauche prétend en outre que la réforme de l’AVS se fait au détriment des femmes. C’est faux, ne serait-ce que parce que les femmes concernées de la génération de transition reçoivent un salaire complet l’année où elles travaillent plus longtemps et ont la possibilité de renforcer le 2e pilier. Ces femmes bénéficient en outre d’un généreux supplément de rente et ce jusqu’à la fin de leur vie. L’argument de la gauche selon lequel nous devrions bientôt être confrontés à de nouvelles augmentations de l’âge de la retraite jusqu’à 67 ans est déloyal : cette question n’est pas l’enjeu de cette votation.

Autre point positif de la réforme AVS 21 : avec la réforme de la prévoyance professionnelle (LPP 21) actuellement en discussion au Parlement, « AVS 21 » permettra aux femmes et aux hommes aux revenus plus faibles, c’est-à-dire ceux des branches à bas salaires ou les employés à temps partiel, d’être mieux protégés à la retraite.

Voilà pourquoi il faut voter 2x OUI le 25 septembre à AVS21 !

Lisez dans notre prise de position ce que l’UDC a obtenu pour les citoyens dans le cadre d’AVS21 ainsi que les détails de cette réforme urgente et nécessaire.

Thomas de Courten
Thomas de Courten
conseiller national Rünenberg
 
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse.Voir les détails Voir les détails
Je suis d'accord