Participer
Consultation

Modifications des règles de la circulation routière et des règles de la signalisation

L’UDC approuve les mesures du Conseil fédéral visant à améliorer la fluidité du trafic. Elle relève cependant que, si ces mesures sont aujourd’hui nécessaires, c’est parce que la Confédération a négligé durant de nombreuses années d’augmenter la capacité du réseau routier et de l’adapter à la croissance démographique et à l’augmentation de la circulation. Les mesures proposées ne seront guère efficaces contre les bouchons qui s’allongent d’année en année. Bien au contraire, la réaffectation de places de parc ou encore la création de stations de recharge pour les voitures électriques aggraveront la situation dans les villes concernées.

Voici quelques déclarations concrètes de l’UDC concernant les modifications proposées.

L’UDC approuve la levée de l’interdiction de dépasser par la droite sur les autoroutes (art. 36 al. 5 OCR) ainsi que l’augmentation de la vitesse maximale à 100 km/h des trains routiers légers sur les autoroutes et semi-autoroutes (art. 5 al. 2 OCR).

L’inscription dans la loi de l’obligation de ménager un couloir pour les secours lorsque le trafic est bloqué (art. 36 al. 7 OCR) et d’appliquer le « principe de la fermeture Eclair » (art. 8 al. 5 OCR) a également l’appui de l’UDC.

L’autorisation de servir et de vendre des boissons alcoolisées dans les restoroutes (ORN art. 6 al. 2 et 3) répond à une exigence fort ancienne et élimine enfin une inégalité de traitement puisque les mêmes règles sévères concernant la consommation d’alcool au volant sont valables dans tout le pays.

L’UDC est également d’accord de permettre aux enfants de moins de 12 ans de faire du vélo et de la trottinette sur les trottoirs et les chemins pédestres (art. 41 al. 4 OCR). Elle se demande cependant si des petits enfants sont capables d’adapter leur vitesse aux conditions de circulation et de laisser dans tous les cas la priorité aux piétons comme l’exige la nouvelle ordonnance. Ce qui compte, cependant, c’est que les petits enfants soient écartés le plus possible de la route. En cas d’existence de pistes cyclables, celles-ci doivent bien entendu être utilisées.

L’UDC donne son aval à la désignation proposée des transports exceptionnels (art. 58 al. 2, 2bis et 4 OCR). Dans la nouvelle version, l’affichage à l’avant du véhicule tracteur est supprimé.

Enfin, l’UDC salue la suppression de l’interdiction de rouler la nuit et le dimanche pour les véhicules de collection (art. 91a al. 1, lt. k et l nouveau).

Prescriptions sur la signalisation routière
L’UDC s’oppose avec détermination à l’idée de soumettre à péage les places de parc pour les cyclomoteurs, les vélos électriques et les motos (art. 48b du projet OSR). Les deux-roues de toutes les catégories prennent beaucoup moins de place que tous les autres véhicules. Par ailleurs, des taxes de parcage de ce type découragent les automobilistes à passer de la voiture à une deux-roues dans le trafic à courte distance alors que ce changement serait en réalité souhaitable. Les auteurs de cette proposition cherchent sans doute à offrir de nouvelles recettes financières aux les villes et communes. Ces dernières seraient mieux inspirées d’offrir davantage de places de parc gratuites aux deux-roues afin d’en encourager l’utilisation. Cette nouvelle arnaque dirigée contre le trafic routier a juste l’effet contraire.

L’UDC rejette également la création de places de parc séparées ou de surfaces de parcage interdites pour y aménager des bornes de recharge destinées aux véhicules électriques (art. 65 al. 13 et 14). Ces stations de recharge sont l’équivalent de stations d’essence si bien qu’elles n’ont pas à être financées avec l’argent des contribuables. Cette nouvelle règlementation contribue à privilégier excessivement la mobilité électrique, si bien que les conducteurs de voitures électriques finiront par être considérés comme des automobilistes de première classe. Les propriétaires d’autres types de voitures dites propres – hybride, hydrogène, gaz – seraient ainsi discriminés dans la recherche de places de parc. La conversion de places de parc ordinaires en stations de recharge provoque la disparition d’espaces de parcage. Or, la croissance démographique et la progression de la mobilité (par ex., à la suite de la conduite automatisée) exigent un plus grand nombre de places de parc dans les centres urbains non l’inverse.

L’UDC s’oppose catégoriquement à l’autorisation donnée aux cyclistes et cyclomotoristes de bifurquer à droite lorsque le feu est au rouge et la signalisation de cette possibilité (art. 69a OSR). On peut observer tous les jours dans les villes des cyclistes qui ignorent superbement les feux rouges alors que la police, si elle est présente, détourne les yeux. Pour les automobilistes, une succession inhabituelle des feux de signalisation est extrêmement dangereuse, car elle les insécurise. L’UDC lance une mise en garde insistante contre cette pratique. Une fois de plus on créerait une spécialité suisse comme c’est le cas pour le système de priorité sur les passages pour piétons qui est unique au monde et, par la même occasion, extrêmement dangereux.

Il s’agirait bien plus d’imposer définitivement et sévèrement à tous les usagers de la route – y compris les cyclistes – l’obligation de s’arrêter au feu rouge.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
30.01.2020
Le Secrétariat d'Etat aux migrations tente une fois de plus d'enjoliver la situation en annonçant que l'immigration... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.12.2019
Le Conseil fédéral dévoile ses batteries: pour régler le problème des bouchons sur les routes, il ne... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
24.09.2019
conférence de presse "Lutte contre les bouchons, les mesures chicanières et la hausse des redevances sur la... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Agriculture

Pour une production indigène.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Armée

La sécurité de la population.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord