Participer
Consultation

Révision Plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique (PSIA)

L’UDC rejette la révision du plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique (PSIA) présenté ici. Les auteurs de ce projet continuent de négliger le problème absolument central et urgent du manque de capacité pour la navigation aérienne suisse, les aéroports nationaux et les compagnies aériennes.

Le manque de perspectives de développement fait perdre du terrain à la navigation aérienne suisse. Pour un pays qui situe ses chances de croissance économique principalement sur les grands marchés d’outre-mer, la Chine, l’Inde, les Etats-Unis, le Canada, le Brésil, etc., ce développement est dangereux. L’attitude de l’OFAC consistant à se contenter d’attendre une actualisation inexistante des pronostics concernant le trafic aérien est proprement irresponsable de ce point de vue.

Les taux de croissance effectifs des aéroports nationaux et les pronostics internationaux pour les transports aériens parlent un langage très différent. Sur l’aéroport de Zurich, par exemple, les slots sont épuisés aux heures de pointe. Il n’est plus guère possible aux aéroports nationaux d’assumer de nouvelles liaisons à grande distance. Les grands aéroports voisins de Munich et de Francfort bénéficient de travaux d’extension. Rien ne se fait par contre en Suisse. La révision mise en consultation bétonnerait cette situation pour les cinq années à venir.

L’UDC respecte certes la participation des cantons et des communes concernées, mais cette problématique est depuis longtemps d’une importance nationale. Des intérêts nationaux importants sont en jeu.

Le trafic routier se heurtant à des goulets d’étranglement encore plus importants et le trafic ferroviaire de marchandises jouant un rôle secondaire dans les pays voisins, l’économie suisse ne pourra même pas se rabattre sur des aéroports voisins comme Milan, Stuttgart ou Munich lorsque nos propres capacités seront définitivement épuisées.

L’UDC exige donc que les modifications suivantes soient apportées à la révision proposée:

  • un pronostic sur le trafic aérien doit être établi en l’espace d’un an.
  • un agenda serré avec des mesures d’élimination des goulets d’étranglement doit être préparé et présenté de concert avec les aéroports nationaux.
  • les aéroports nationaux doivent être dispensés de l’obligation de prendre des mesures écologiques de compensation. Ce n’est pas leur tâche.
  • les délais pour la fixation des fiches d’objets PSIA depuis les entretiens de coordination jusqu’à la définition des zones, en passant par les expertises de bruit, doivent être limités à quatre ans au maximum.
partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
28.07.2022, de Céline Amaudruz
Pour la gauche, le propriétaire d’un véhicule privé fait partie des possédants, il constitue donc une cible... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
16.06.2022
Après le Conseil des Etats, c’est le Conseil national qui refuse lui aussi de baisser les taxes... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.06.2022
Les prix des carburants explosent et les familles, la classe moyenne et l’artisanat en souffrent. Le 13... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Armée

La sécurité de la population.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord