Participer
Journal du parti Franc-parler avril 2016

Non à une médecine reproductive sans garde-fous

L’obsession de l’enfant parfait ? – Non à une médecine reproductive sans garde-fous.

 

Pas à pas, l’instrumentalisation de la vie humaine en devenir se met en marche. L’examen des embryons avant leur implantation dans l’utérus (diagnostic préimplantatoire, DPI) permet aujourd’hui déjà de détecter d’éventuelles maladies génétiques des embryons issus d’une fécondation artificielle. La nouvelle loi fédérale sur la procréation médicalement assistée (LPMA) sur laquelle nous voterons le 5 juin permettrait quant à elle à tous les couples (environ 6000 par an) de connaître toutes sortes de caractéristiques de leurs embryons in vitro et de les sélectionner sur cette base.

Sélection d’embryons
Des dizaines de milliers d’embryons ne seraient créés que pour les classer en « dignes de vivre » ou « indignes de vivre ». Dans le cas où un embryon déplairait à ses géniteurs, il pourrait être simplement détruit ou exploité à des fins de recherche. Les embryons surnuméraires pourraient même être congelés, ce qui n’est actuellement pas permis. La quête obsessionnelle de l’être parfait passerait ainsi du cauchemar à la réalité. Les parents subi-raient une pression énorme les poussant à ne mettre au monde que des enfants « parfaits » et conformes. On ne peut laisser faire cela ! Il est en outre à prévoir que, comme le font les grandes entreprises aux États-Unis, les femmes se voient offrir des primes à la congélation d’ovules, plutôt que de tenir compte de leur horloge biologique. Ces entreprises passent sous silence que le « social freezing » rend la gestation de plus en plus risquée pour la mère et l’enfant, chaque année qui passe. Bien entendu, on ignore totalement l’intérêt de l’enfant, qui grandira avec des « grands-parents » plutôt qu’avec des parents. Pour ne rien arranger, ceux qui envisagent un tel projet ont une exigence encore plus marquée que l’enfant reste en bonne santé et bien conforme aux normes, une fois qu’il a coûté si cher et qu’il est né tel qu’imaginé et normal.

Tactique du salami
Avec la bien connue tactique du salami, ce n’est qu’une question de temps avant que d’autres critères de sélection soient autorisés. Quelques politiciens réclament déjà la mise au point de bébés-sauveteurs et le don d’ovocytes. Pour eux, même le don d’embryons et la gestation pour autrui, interdits par la Constitution, ne sont plus tabous. La vie semble être devenue une marchandise sujette au négoce. NON à une loi sur la reproduction assistée sans garde-fous !

 

partager l’article
Themen
par l’auteur
UDC conseillère nationale (TG)
Articles
Journal du parti
partager l’article
19.04.2016, de Toni Brunner
Ces huit dernières années, j’ai eu l’honneur et le plaisir de présider l’UDC Suisse. Cette époque a... lire plus
Journal du parti
partager l’article
19.04.2016
La révision de la loi sur l’asile veut étendre la culture de bienvenue - dont l’échec ne... lire plus
Journal du parti
partager l’article
19.04.2016, de Natalie Rickli
Les embouteillages sont un fléau quotidien : autour de Winterthour, au Gubrist, mais aussi en Argovie, à... lire plus
Journal du parti
partager l’article
19.04.2016, de Manfred Bühler
Le 14 juin 2015, les votants ont accepté l’article constitutionnel sur le diagnostic préimplantatoire (DPI) à 61,9%.... lire plus
Journal du parti
partager l’article
19.04.2016, de Werner Hösli
Des services publics de base qui fonctionnent correctement sur l’ensemble du territoire sont essentiels pour notre pays... lire plus
Journal du parti
partager l’article
19.04.2016, de Thomas Matter
Le 5 juin, nous voterons sur l’initiative populaire « pour un revenu de base inconditionnel ». Les... lire plus
Journal du parti
partager l’article
19.04.2016, de Marco Chiesa
Sans revirement radical dans la politique migratoire, nous ferons bientôt face à d’importants problèmes sociaux. L’abandon de... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord