Participer
Journal du parti Franc-parler mai 2017

Réforme de l’AVS, au final, un résultat antisocial

Au lieu de faire reposer la prévoyance vieillesse sur une base saine à long terme, cette réforme impose à l’AVS des dépenses annuelles supplémentaires en milliards de francs. La jeune génération, les consommateurs et les PME devront s’acquitter de cotisations salariales supplémentaires de 0,3% et une TVA plus élevée de 0,6%.

 

Le projet viole aussi l’équité intergénérationnelle. Les jeunes paieront plus, sans savoir s’ils bénéficieront un jour eux aussi des mêmes prestations. Les femmes devront travailler une année de plus pour financer l’augmentation des prestations des nouveaux retraités et les actuels deviennent des retraités de seconde classe. Le supplément de 70 fr.- par mois et le passage de 150 à 153% pour les couples non seulement crée une AVS à deux classes, puisque les personnes déjà retraitées n’en profitent pas, mais cela détériorera aussi la situation financière de l’AVS dès 2027 déjà.

Le principe de l’arrosoir
De plus ce montant de 70 francs, versé selon le principe de l’arrosoir, n’est pas nécessaire, car la génération comprise entre 45 et 65 ans, touchée par la baisse du taux de conversion obtient une pleine compensation, car cette tranche d’âge voit ses droits acquis garantis durant 20 ans.

Donc en augmentant de 64 à 65 ans l’âge de la retraite des femmes, elles contribuent pour 1,2 milliard par année à l’assainissement de l’AVS. Mais le coût supplémentaire accordé aux nouveaux rentiers s’élèvera à 1,4 milliard, en 2030 déjà, si bien que la contribution des femmes sera inutile et partira en fumée.

Coûts supplémentaires
Une réforme est nécessaire pour pérenniser de manière durable notre AVS, mais avec la réforme proposée, non seulement nous ne résolvons pas de manière durable les finances de l’AVS, mais nous pérennisons en plus des coûts supplémentaires injustifiés.
La prévoyance vieillesse est un thème délicat qui touche chacune et chacun d’entre nous. Il est question du niveau de vie dans le 3ème âge et de dignité en vieillissant. Cette proposition de réforme si l’on pèse le tout, le résultat final net est antisocial. Ce projet est donc à renvoyer au Conseil Fédéral.

partager l’article
Themen
par l’auteur
UDC conseiller national (VD)
Articles
Journal du parti
partager l’article
11.05.2017, de Peter Keller
L’Union européenne a exclu la Suisse du programme d’échange d’étudiants Erasmus+ en 2014. Depuis, le Conseil fédéral... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.05.2017, de Albert Rösti
La votation fédérale du 21 mai portera sur la question de savoir si l’ensemble du secteur énergétique... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.05.2017, de Yves Nidegger
La stratégie énergétique 2050 est pleine d’incertitudes mais une chose est certaine : une fois le nucléaire... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.05.2017, de Michaël Buffat
Le 21 mai, nous voterons sur la loi sur l’énergie. Un aspect n’est guère évoqué dans le... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.05.2017
L’Accord de libre circulation des personnes confère à tous les citoyens de l’UE le droit de vivre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.05.2017, de Albert Rösti
Les résultats des dernières élections dans les cantons de Soleure, du Valais, de Neuchâtel et Vaud appellent... lire plus
Journal du parti
partager l’article
11.05.2017, de Jean-Luc Addor
Le 25 avril, le Conseil des ministres de l'UE, après le Parlement européen le 14 mars, a... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre