Participer
Journal du parti Franc-parler février 2019

Motivés à défendre la Suisse

Le nouveau programme du parti a été adopté : le 26 janvier, les délégués de l’UDC ont approuvé à l’unanimité le programme «pour une Suisse libre et sûre».

La première assemblée des délégués de l’UDC de l’année électorale 2019 a été un succès : plus de 540 délégués et invités se sont en effet retrouvés le 26 janvier dans la Fürstenlandsaal à Gossau pour se prononcer sur le nouveau programme du parti et voter sur l’initiative concernant le mitage, initiative qui a entretemps été rejetée dans les urnes, notamment grâce à l’UDC.

Le programme du parti, qui constituera la base de la politique de l’UDC pour ces quatre prochaines années, a été très bien accueilli par les délégués : après quelque trois douzaines d’amendements, ces derniers ont en effet approuvé à l’unanimité le nouveau programme « Pour une Suisse libre et sûre ». Le programme sera disponible sous forme imprimée à la fin du mois de mars.

« Cette Suisse ne va pas de soi »
Dans ce document qui comprend quelque 260 objectifs, revendications et engagements, outre la sécurité et la liberté, ce sont la patrie, la limitation de l’immigration et les relations avec l’UE qui occupent une place centrale.
Un autre point important est le renforcement de la classe moyenne, pour laquelle l’UDC préconise des impôts moins élevés. « La patrie, c’est l’attachement. La partie, c’est l’intimité. La patrie, c’est ce qui nous manque lorsque nous sommes éloi­gnés d’elle », a dit le responsable du programme, Peter Keller, conseiller national nidwaldien. Pour certains, ce sera le dialecte suisse qui manquera, pour d’autres l’eau fraîche, le pain croustillant ou encore le cervelas.

­« Nous portons tous en nous un peu de notre patrie, des morceaux du pays qui, une fois rassemblés, forment notre patrie à tous, la Suisse ». Cette Suisse ne va pas de soi, chaque génération doit mériter ce cadeau: «En prenant soin de la Suisse, en la défendant sans réserve, en préservant ses valeurs et en les transmettant. C’est pour cela que l’UDC s’engage et c’est ce que représente notre nouveau programme du ­parti : on s’engage pour la Suisse !» Avec un accent particulier mis sur la limitation de l’immigration et les relations avec l’UE. Les autres oratrices et orateurs ont également appelé à s’engager pour notre patrie. On mentionnera à titre d’exemple le conseiller national argovien Andreas Glarner, qui a demandé que l’immigration soit modérée, ou encore le conseiller national zurichois Roger Köppel, qui a mis en garde contre la signature de l’accord-cadre avec l’UE, pour la simple raison qu’il s’agit là d’un traité de soumission, d’assujettissement sans conditions. Le président du parti Albert Rösti a déjà mis quant à lui les délégués dans l’ambiance des élections nationales du 20 octobre : « Avec notre slogan : « Libre et sûr – je le veux, je vote pour », nous luttons avec résolution pour notre magnifique pays et pour notre patrie. »

Andreas Oberholzer, président de la section Gossau-Arnegg de l’UDC, et son comité d’organisation composé de représentants du parti cantonal et de diverses sections locales, ont assuré dans les coulisses le bon déroulement de l’assemblée. C’est grâce à eux que les participantes et les participants se sont sentis non seulement les bienvenus mais aussi un peu chez eux.

partager l’article
Articles
Journal du parti
partager l’article
20.02.2019, de Albert Rösti
Si vous deviez choisir entre la liberté et l’InstA, vous opteriez probablement pour la liberté pour des... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.02.2019, de Christian Imark
Récemment, des « grèves pour le climat », manifestations politiques de mineurs instrumentalisés et dirigées contre nos... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.02.2019, de Thomas Aeschi
Il y a plus de cinq ans, le 23 octobre 2013, le comité « Contre l'adhésion rampante... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.02.2019, de Piero Marchesi
Une approbation de l'accord-cadre avec l'Union européenne signifierait la condamnation à mort de la démocratie directe et... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.02.2019, de Magdalena Martullo
L'accord-cadre institutionnel avec l'UE présenté par le Conseil fédéral ne nous convient pas. C'est tout sauf du... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.02.2019, de Christoph Blocher
On dit toujours que la Suisse a besoin de l'accord institutionnel, comme on appelle désormais l’accord-cadre avec... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.02.2019
Au bénéfice d’une maîtrise fédérale agricole, Pascal Dessauges (54) a été membre de la Constituante, municipal puis... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.02.2019, de Yves Nidegger
Les aberrations du système suisse des sanctions doivent être éliminées, et vite. Mais le Conseil des Etats... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.02.2019
Le 27 octobre 2018, les délégués de l'UDC à Volketswil ont élu Emanuel Waeber comme nouveau secrétaire... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre