Participer
Journal du parti Franc-parler septembre 2021

Non à l’initiative 99%

Le 26 septembre, nous voterons sur l’initiative 99%. Les partisans de la gauche et des verts font de la publicité sur leur site web pour davantage de «justice», pour un «avenir plus féministe» ou encore pour «renforcer la démocratie». Avec en prime une rhétorique fleurant bon la lutte des classes.

Contrairement à ce qu’affirment les partisans de l’initiative, il ne s’agit pas de la population laborieuse, des femmes, de la classe moyenne ou encore de sécurité sociale qui est concernée. Il s’agit en effet plutôt d’économie et de société, qu’ils entendent modeler selon leur politique gauche-verte.

Ils savent pourtant bien que le socialisme ne peut pas obtenir la majorité en Suisse. Seule une minorité de Suissesses et de Suisses pensent qu’une RDA dans un panorama alpin serait une alternative séduisante à notre qualité de vie élevée, à notre prospérité et à notre liberté. 

Les initiants attisent donc les flammes: envie, jalousie, convoitise. Polémique contre les «super-riches». C’est leur façon d’avancer masqués: ce qu’ils veulent en fin de compte avec cette initiative, c’est frapper l’économie en plein cœur.

Si l’on suit la logique gauche-verte, les exigences de l’initiative 99% coulent de source:

Celle-ci exige une imposition plus élevée sur les revenus du capital (soit par exemple les intérêts, les dividendes et les revenus provenant de locations) à partir d’un certain montant (que le Parlement devrait fixer): pour chaque franc au-dessus de cette limite, on serait donc imposé comme s’il s’agissait de 1,50 franc. Ce ne serait rien de moins qu’une pénalité fiscale pour les épargnants et les investisseurs.

Il s’agit de supprimer ainsi l’incitation à constituer une épargne et donc un capital. Mais le capital est nécessaire pour créer de nouvelles entreprises, pour financer des innovations, pour devenir plus productifs. Mais aussi pour créer de nouveaux emplois, pour que l’on puisse suivre les progrès qui filent à la vitesse V et rester compétitifs au niveau international..

Les investissements sont le carburant du moteur économique. Il nous faut une économie florissante si nous voulons conserver notre prospérité. Nous avons donc besoin de plus d’incitations à investir, et non pas moins. Et ceci est encore plus vrai dans la crise que nous traversons actuellement. Seule une économie dynamique nous permettra de nous en sortir rapidement.

On sait en revanche parfaitement ce qui se passerait si l’initiative était acceptée: des entreprises quitteront la Suisse, les capitaux migreront. Nous perdrons des emplois et donc des recettes fiscales. La part de la population qui a les revenus les plus élevés paie déjà environ 40% de l’impôt fédéral direct. Alors, un mot à toutes celles et ceux qui veulent «taper» les «super-riches»: si les charges deviennent trop lourdes, nous ferons fuir les meilleurs contribuables à l’étranger, nous tuons la poule aux œufs d’or.

Et c’est la classe moyenne qui devra alors payer pour ces pertes fiscales. Par ici la facture!

Voilà ce que visent les milieux gauches-verts. Affaiblir l’économie privée et renforcer la répartition des richesses en faveur de leur clientèle, qui vit une idylle financée par la dette  dans quelques centres urbains. Celles et ceux qui veulent toutefois une Suisse prospère avec une classe moyenne forte refuseront cette initiative.

par l’auteur
UDC conseiller fédéral (ZH)
Articles
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Marco Chiesa
La politique de la Gauche, c'est de prendre l'argent dans la poche des contribuables et de gonfler... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021
Sous le simple titre Mariage pour tous, c’est un sujet bien plus sérieux qui se propose à... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Esther Friedli
L'OFSP, les cantons et les médias paniquent et veulent exclure les non-vaccinés de la vie sociale. Nous... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Magdalena Martullo
Les négociations sur l'accord-cadre ayant été interrompues, le Conseil fédéral, soutenu par tous les autres partis, veut... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Candidat Conseil national David Trachsel
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021
L'initiative de 99% de la Jeunesse socialiste met en danger des investissements importants et nécessaires dans les... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Michaël Buffat
Selon la décision du Conseil fédéral et du Parlement, 178 millions de francs suisses issus des impôts... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Christophe Blaumann
Les 7 et 28 novembre, le peuple fribourgeois renouvellera ses autorités législatives et exécutives. L'UDC du Canton... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Céline Amaudruz
Avec l’augmentation du nombre de musulmans en Suisse, les revendications communautaristes sont devenues de plus en plus... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Yves Nidegger
A l’exemple de la guerre du Sonderbund ou de la péréquation intercantonale, les tensions villes - campagnes... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord