Participer
Exposé

L’UDC – le parti des hommes et des femmes

L’UDC, le parti des hommes et des femmes. Le titre de mon exposé est tout simple. Il y a une grande différence entre les expressions "Mesdames et Messieurs" et "femmes et hommes". Je suis heureuse…

Exposé de Rita Gygax, conseillère communale et présidente des Femmes UDC Suisse, Hinterkappelen (BE)

L’UDC, le parti des hommes et des femmes. Le titre de mon exposé est tout simple. Il y a une grande différence entre les expressions « Mesdames et Messieurs » et « femmes et hommes ». Je suis heureuse de pouvoir m’adresser à vous ici en vous disant « femmes et hommes ». Cette nuance linguistique exprime quelque chose d’important à mes yeux: la confiance, l’attachement, l’engagement. Qualifier l’UDC de parti des hommes et des femmes est lui apposer un label de qualité. Nous, les hommes et les femmes ensemble, nous faisons de la politique pour le peuple. Nous sommes proches du peuple, nous sommes attentifs aux inquiétudes et aux soucis de nos concitoyennes et de nos concitoyens. Nous vivons dans le peuple et avec le peuple.

Engagement pour la sécurité, l’indépendance et le libéralisme dans toute la Suisse

L’UDC est aujourd’hui présente dans toute la Suisse, de Lugano à Bâle, et de Genève à St. Margreten. Cette présence est aussi un engagement. Partout il y a des partis cantonaux, des femmes et des hommes solides sous la bannière UDC qui s’engagent toujours et partout pour la sécurité, l’indépendance et le libéralisme. Certes, le ton et la démarche ne sont pas partout les mêmes, mais les valeurs fondamentales sont identiques. Ce sont ces valeurs qui ont fait la force de notre pays. Elles s’appliquent à tous les domaines de la vie, aux partenaires, à la commune, au gouvernement cantonal tout comme au Conseil national. Nous n’avons pas besoin d’une réglementation nationale uniforme sur les allocations familiales, nous n’avons pas besoin de tribunaux nationaux qui prescrivent aux communes la manière dont elles doivent naturaliser les étrangers et nous n’avons pas besoin d’une harmonisation fiscale socialiste dont l’unique objectif est d’augmenter la charge fiscale pour tous.

Prendre au sérieux les soucis des citoyennes et des citoyens

Nous avons besoin de solutions aux problèmes qui se posent quotidiennement aux citoyennes et aux citoyens. Et nous ne craignons pas à cet effet d’aborder aussi des thèmes gênants. C’est justement ce qui nous distingue. Nous ne hurlons pas avec les loups. Pas plus que nous faisons le poing dans notre poche. Nous nous attaquons courageusement aux problèmes et nous les résolvons. Quand les jeunes ne veulent plus sortir en ville le soir parce qu’ils se font agresser, alors nous sommes confrontés à un problème que nous devons résoudre.

Quand une famille change de domicile parce que le préau de l’école locale est dominé par la violence et la drogue, c’est encore un problème auquel il faut trouver une solution. Et quand le niveau de la formation scolaire est au plus bas au point que les entreprises refusent d’engager des apprentis qui ne savent même pas lire, écrire et calculer, c’est également un problème. Et tous ces problèmes, il faut en accepter la réalité et cesser de les minimiser. Il faut enfin les résoudre et pour cela nous avons besoin de majorités politiques.

La majorité des femmes sont bourgeoises!

Permettez-moi d’évoquer plus spécialement les femmes de notre parti. En tant que présidente des Femmes UDC Suisse, j’estime qu’il est extrêmement important de souligner que la majorité des femmes sont bourgeoises. En fait, la majorité des femmes de ce pays seraient très à l’aise dans l’UDC. Depuis des années, la gauche réussit néanmoins à faire passer le message selon lequel être femme signifie forcément être à gauche. C’est ce qui explique pourquoi de nombreuses femmes ne se sentent pas concernées par la politique et encore moins par les femmes qui font de la politique. Les électrices et électeurs UDC ne s’intéressent pas à la politique féministe. L’objectif des Femme UDC est précisément de monter que femme politique n’égale pas forcément femme de gauche. Les Femmes UDC prouvent tous les jours qu’il existe dans ce pays des femmes politiques authentiquement bourgeoises, donc des femmes qui misent sur la responsabilité individuelle dans la profession et dans la politique et qui sont prêtes à faire un effort.

Agir ensemble et non les uns contre les autres

La première priorité des Femmes UDC est d’agir et de travailler en politique avec les hommes UDC et non pas contre eux. Par ce fait, elles se distinguent de tous les autres groupements politiques féminins. Nos objectifs ambitieux, nous voulons les atteindre avec les hommes. Il est important d’imposer à nouveau la pensée bourgeoise dans ce pays. La responsabilité individuelle est notre maxime suprême. L’Etat ne doit intervenir que quand c’est absolument nécessaire. Les classes moyennes doivent être déchargées et libérées d’un carcan fiscal toujours plus contraignant.

Renforcer la responsabilité individuelle aussi dans la famille

La politique familiale de gauche et les revendications qu’elle suscite ont pour effet de récompenser systématiquement les familles qui n’assument pas ou seulement partiellement leurs responsabilités. C’est à rebours du bon sens. Les familles traditionnelles subissent non seulement des pertes de revenu en assumant leurs responsabilités, mais elles doivent en plus, via leurs impôts, payer pour les familles qui ne les assument pas. Il faut mettre fin à cette discrimination systématique de la famille traditionnelle. Je me réjouis donc de l’intervention parlementaire que notre conseillère nationale Jasmin Hutter a déposée durant la dernière session.

Elle demande au Conseil fédéral d’adapter la législation fiscale de manière à ce que les pères et les mères qui assument la garde de leurs enfants et ne recourent pas à une institution publique à cet effet puissent faire valoir en contrepartie des déductions sociales notables. Ainsi, les pères et les mères de familles traditionnelles seront déchargés, ce qui est la moindre des choses compte tenu des sommes considérables d’argent des contribuables qui ont été affectées ces dernières années à la garde d’enfants à l’extérieur de la famille et à l’assurance-maternité. Nous n’acceptons plus que les familles traditionnelles subissent des pertes de revenu et doivent en plus subventionner avec leurs impôts la politique familiale des autres.

Ensemble nous sommes forts!

L’UDC s’engage pour une politique bourgeoise – qu’elle soit le fait des femmes ou des hommes n’a aucune importance. Femmes et hommes de l’UDC, sauvegardons ensemble les valeurs de la Suisse qui sont aussi celles d’une politique bourgeoise! Pour assurer notre avenir et celui de l’UDC, nous devons nous engager ensemble pour soutenir ce qui fait la force de la Suisse.

partager l’article
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
22.03.2019, de Thomas Aeschi
L'UDC s'engage pour la responsabilité individuelle dans tous les domaines. Le groupe UDC a néanmoins rejeté durant... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Albert Rösti
C’est pire que ce que l’on craignait: incroyable, totalement inadéquat, inutilisable et destructeur. Ces pensées m’ont traversé... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Nadja Pieren
L’accord-cadre avec l’UE ne devrait pas être considéré comme une simple orientation politique prise à distance par... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique sociale

Consolider les institutions sociales – combattre les abus

Politique Environnementale

Un environnement intact pour nous et nos descendants

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Politique des transports

Se déplacer librement sans obstacle chicanier

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord