Journal du parti Franc-parler octobre 2018

l’autodétermination est bon pour les consommateurs

Ce sont les citoyennes et les citoyens qui ont le dernier mot en Suisse. Nous décidons des lois sous lesquelles nous voulons vivre et cela nous réussit bien.

Nous voulons continuer à déterminer nous-mêmes notre vie et non pas nous orienter en fonction de juges étrangers et de lois qui ne sont pas les nôtres. Il s’agit purement et simplement d’empêcher la reprise automatique du droit européen. Nous savons en effet fort bien ce qui est bon pour nous, nous le décidons avec notre démocratie directe et avec notre bon sens.

Pour nous autres consommateurs, un OUI à l’initiative pour l’autodétermination est impératif! La frénésie bureaucratique qui nous vient de Bruxelles limite notre économie et ce n’est plus la meilleure idée qui gagne sur le marché! Des limitations concernant la production de produits alimentaires, les gaz d’échappement des voitures, les chargeurs de téléphones portables, les performances d’aspiration optimales, etc.., tout est réglementé. Cela étant, si nous voulons d’autres lois sur la protection des animaux ou des prescriptions spécifiques en matière d’ingénierie génétique, nous pouvons les avoir en disant OUI à l’initiative pour l’autodétermination!

partager l’article
Themen
par l’auteur
Hans Kaufmann
UDC anc. conseiller national (ZH)
Articles
Journal du parti
24.10.2018
Journal du parti
24.10.2018
Journal du parti
24.10.2018
Journal du parti
24.10.2018
Journal du parti
24.10.2018
Journal du parti
24.10.2018
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse.Voir les détails Voir les détails
Je suis d'accord