Oui à l’exception suisse

Le 25 novembre, le peuple et les cantons suisses auront la possibilité de se prononcer sur l’initiative dite d’autodétermination. Lancé par l’UDC, le texte entend ancrer expressément dans la Constitution un principe aussi simple que naturel, à savoir que dans notre pays de démocratie directe, la voix du peuple matérialisée dans la Constitution doit avoir la priorité sur les autres règles légales.

Manfred Bühler
Manfred Bühler
anc. conseiller national Cortébert (BE)

En tant que pays neutre ayant mis en place depuis plus d’un siècle un système de démocratie populaire unique au monde, la Suisse a pu construire une prospérité inégalée. Grâce à la sagesse populaire, qui s’exprime au moins quatre fois par année dans les urnes, le système légal et économique de notre pays offre les meilleures conditions possibles à chaque personne pour se développer librement.

Qui mieux que le peuple sait ce qui est bon pour lui ? C’est précisément pour cette raison que le peuple suisse est en mesure de voter sagement dans son intérêt pour conserver et développer son succès économique et politique.

Pourtant, des forces contraires se font de plus en plus sentir et cherchent à contourner ou pire à ne pas appliquer les décisions populaires. L’Union Européenne en particulier est réfractaire à la volonté populaire et cherche à imposer des règles de droit international à la Suisse, sans que le peuple ne puisse plus se prononcer (reprise automatique du droit européen via l’accord cadre p.ex.).

La qualité de vie suisse est un joyau que nous devons conserver pour le confier aux générations futures. Ce trésor ne découle pas des décisions des pays étrangers, mais du génie suisse qui s’exprime régulièrement par la voix du peuple lors des votations. Il est donc essentiel de ne pas laisser les instances étrangères prendre petit à petit le dessus par rapport à notre volonté populaire. Votons donc oui à l’initiative sur l’autodétermination pour que la volonté du peuple reprenne sa place tout en haut de notre ordre juridique, pour le bien de toute la Suisse et des générations à venir.

Manfred Bühler
Manfred Bühler
anc. conseiller national Cortébert (BE)
 
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse.Voir les détails Voir les détails
Je suis d'accord