éditorial

Sacré coup d’envoi ! C’est avec motivation et dynamisme que nous entamons la phase la plus intense de la campagne électorale.

Le coup d’envoi enthousiaste de la campagne électorale de l’UDC à la Swiss Life Arena a sonné le départ de notre campagne engagée. Les candidates et candidats de l’UDC sont au travail avec une motivation à toute épreuve. Comme dans la lutte suisse, nous voulons obtenir les meilleurs scores pour notre pays, que nous rappelons sur notre feuille de notes.

Marcel Dettling
Marcel Dettling
conseiller national Oberiberg (SZ)

Les dernières semaines décisives de la campagne électorale ont commencé. Lors du coup d’envoi électoral à la Swiss Life Arena de Zurich-Altstetten, les candidates et candidats de l’UDC ainsi que plus de 4’000 membres et sympathisants enthousiastes ont donné le ton. Dans moins de deux mois, la direction à prendre sera décidée. Allons-nous laisser notre pays aux fanatisques du genre, aux abolitionnistes de la viande et europhiles ? Ou allons-nous récupérer notre Suisse ?

A la Swiss Life Arena, nous avons représenté ce qu’est la Suisse de façon conséquente : De la sciure au lieu d’un tapis de prière, des saucisses grillées au lieu de tofu, des chalets d’alpage plutôt que des gratte-ciels, des Trychler au lieu de Drag-Queen ! C’est avec motivation et dynamisme que nous entamons la phase la plus intense de la campagne électorale.

Se rassembler pacifiquement au lieu de se déchaîner.

Samedi dernier, nous avons vu comment l’UDC allie modernité et tradition. Nous avons transformé le stade de hockey sur glace le plus moderne de Suisse en une arène de lutte et l’avons remplie de nombreuses coutumes suisses. Je remercie chaleureusement tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet événement unique. De très nombreux bénévoles ont fourni un travail incroyable. C’est aussi pour cela, pour l’engagement bénévole et le système de milice, que l’UDC se bat. Nous nous entraidons. Où d’autre pouvons-nous voir des conseillers nationaux déblayer de la sciure ? Ce n’est qu’en équipe que nous sommes forts. La première pierre pour un dimanche électoral réussi est posée. Maintenant, il faut agir : Au travail !

Il faut empêcher tout nouveau virage à gauche

Notre objectif est clair : nous devons empêcher tout nouveau virage à gauche le 22 octobre. Les conséquences d’une victoire de la gauche rose-verte seraient catastrophiques : la gauche rose-verte veut ouvrir notre système d’asile au monde entier et engendrer une immigration encore plus massive. Avec sa politique énergétique idéologique étriquée, la gauche rose-verte nous conduit directement vers une pénurie d’électricité. Avec les théories du genre et la folie woke, ils veulent nous interdire de parler librement.

Il ne peut et ne doit pas en être ainsi ! Luttons donc pour notre culture et nos traditions. Luttons pour notre liberté et notre prospérité. Luttons pour un avenir sûr et libre !

Comme dans la lutte suisse, nos candidats ont une feuille de notes. C’est à cette aune que les électeurs pourront les juger. Et une chose est sûre : si nous marquons des points, c’est la Suisse qui gagne.

Ici, vous trouvez les images du coup d’envoi de la campagne électorale.

Marcel Dettling
Marcel Dettling
conseiller national Oberiberg (SZ)
 
Plus sur le thème
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse.Voir les détails Voir les détails
Je suis d'accord