Exposé

Exposé de coup d’envoi électoral Marco Chiesa

Marco Chiesa
Marco Chiesa
Président Ruvigliana (TI)

Care e cari amici dell’UDC,

Chers amis,

Liebe Freunde der SVP

C’est merveilleux d’être ici avec vous aujourd’hui !

Grazie, Merci beaucoup, merci d’être venus au coup d’envoi électoral de l’UDC Suisse ! Un applaudissement pour vous !

Regardez autour de vous : nous sommes le parti du peuple !

Aujourd’hui, chaque région de notre pays est représentée dans ce stade. Toutes les professions et toutes les générations. Je me réjouis tout particulièrement des centaines d’enfants qui sont aussi là ! Mes deux enfants sont également présents.

Nous sommes le parti du peuple !

Des milliers d’amis de toute la Suisse sont venus ici, le plus grand événement de campagne du pays.

Chers amis de l’UDC

Aujourd’hui, nous voulons nous lancer ensemble dans la campagne électorale des fédérales 2023.

Quel est l’enjeux du 22 octobre ? La Suisse, ni plus ni moins.

Vous savez tous que ces élections seront décisives pour la Suisse.
Un nouveau virage à gauche sonnerait la fin de la Suisse telle que nous la connaissons et l’aimons.

La question que nous devons nous poser est simple :

Quelle Suisse voulons-nous ?
Et quelle Suisse ne voulons-nous PAS ?

Voulons-nous d’une Suisse à 10 millions d’habitants ?
Voulons-nous être dominés par Bruxelles ?
Voulons-nous d’une Suisse bétonnée ? D’une Suisse pauvre et sans énergie?
Voulons-nous accueillir chaque année des dizaines de milliers de migrants venus du monde entier et qui vivent ici à nos frais ?
Voulons-nous une Suisse avec toujours plus de criminalité ?
Voulons-nous qu’une minorité de gauche rose-verte nous dicte ce que nous pouvons manger ? Ou si nous pouvons avoir une voiture ? Ou la destination de nos vacances ? Voulons-nous laisser cette minorité prétendre ensuite qu’il n’existe ni femmes ni hommes ?

Tout ce que je peux dire, c’est que MESDAMES et MESSIEURS, chers amis de l’UDC, Chères Suissesses, chers Suisses, Nous ne voulons pas de cette absurde Suisse de gauche rose-verte.

La question de savoir quelle Suisse nous voulons est donc d’autant plus importante.

Nous voulons une Suisse indépendante, où les citoyens ont le dernier mot.
Nous voulons une Suisse neutre, qui ne s’immisce pas dans les conflits étrangers.
Nous voulons une Suisse sûre.
Nous voulons un approvisionnement énergétique abordable pour tous.
Nous voulons une Suisse où il fait bon travailler.
Nous voulons moins d’impôts et de taxes pour que chacun ait plus pour vivre à la fin du mois.
Nous voulons mettre fin au chaos de l’asile et à l’immigration incontrôlée :
Nous voulons choisir qui vient en Suisse et qui ne vient pas !

Notre message est clair : nous nous engageons pour un avenir sûr et libre !

Nous devons à nouveau nous renforcer au Parlement fédéral. A ce titre, nous devons gagner au moins 100’000 nouveaux électeurs dans le pays.

Nous ne pourrons être plus forts que si vous vous battez tous avec nous. Pas seulement les candidats, mais nous tous ! Travailleurs, parents, étudiants, retraités, agriculteurs, entrepreneurs… Nous pouvons tous ensemble faire la différence. Emportez avec vous l’enthousiasme d’aujourd’hui pour convaincre vos familles, vos amis et vos connaissances :

Qui veut une Suisse sûre et libre vote UDC le 22 octobre !

Forza Svizzera! Vive la Suisse ! Hopp Schwiiz !

Marco Chiesa
Marco Chiesa
Président Ruvigliana (TI)
 
Plus sur le thème
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse.Voir les détails Voir les détails
Je suis d'accord