Participer
Journal du parti Franc-parler décembre 2017

« Billion Dollar Baby » le mauvais film de Doris Leuthard

Plus on revoit le film, moins on comprend le scénario : Leuthard est pénard accoudée au comptoir, Junker entre dans le bar, il commande un milliard, il lui file un bisou, elle lui refile nos sous, Juncker repart, fin de l’histoire. Depuis plus d’une semaine, la scène repasse en boucle sur les écrans suisses, avec cette question à laquelle personne ne répond : y a-t-il un régisseur dans la salle ?

En matière d’acteurs surpayés, on en a vu beaucoup mais un milliard pour la brève apparition de Juncker dans le film suisse, ça fait quand même cher la « guest star ». La production n’a pas d’argent pour financer l’AVS de demain, ni pour la santé d’aujourd’hui, pas assez pour renouveler la défense aérienne, les trains sont en retard, tout est trop cher, sauf Juncker.

Quelle contrepartie ?
Payé volontairement, le premier milliard suisse d’aide économique aux Etats d’Europe de l’Est membres de l’UE devait freiner l’immigration. Cela semble avoir fonctionné pour nos voisins les membres de l’UE qui ne créent pas ou que peu d’emplois mais cela n’a absolument pas fonctionné pour la Suisse, ni pour le Royaume-Uni, dont les économies performantes ont été la cible d’une immigration de masse inouïe ailleurs en Europe avec pour résultat le 9 février 2014 en Suisse et le 23 juin 2016 au Royaume-Uni, comprenez le Brexit.

La Suisse d’après le 9 février 2014 devait-elle renouveler l’expérience, et si oui que devait-elle demander en échange et à qui ? Dans la mesure où les bénéficiaires du nouveau milliard sont les 13 membres Est-européens de l’UE, c’est évidemment vers eux, et non vers Bruxelles, qu’il aurait fallu se tourner. 13 membres de l’UE sur les 27 restants, c’est presqu’une majorité potentiellement favorable à la Suisse dans ses discussions avec Bruxelles sur le seul sujet qui compte vraiment aujourd’hui : la fin de la libre circulation. Ce d’autant que les 13 pays de l’Est ne sont pas seulement bénéficiaires des largesses de la Suisse, ils ont aussi avec nous des similitudes importantes : ce sont de petits Etats (à l’exception de la Pologne) qui connaissent bien la difficulté de parler aux grands, ils sont eux-mêmes exposés à la pression migratoire, sur leurs frontières de l’Est, et sont eux-mêmes en désaccord avec les règles de Bruxelles sur cette question. Comme nous, ils sont souverainistes, l’histoire leur ayant appris à se méfier des diktats et des dogmes et à y résister.

En offrant 1’302 millions à Juncker contre rien, un sourire et un bisou, au lieu de se servir de cette question pour tenter de constituer un groupe de pression susceptible de l’aider à faire respecter à Bruxelles la décision démocratique qui a rendu la libre circulation anticonstitutionnelle en Suisse, la Présidente de la Confédération a fait tout faux : mauvais scénario, mauvais décor, mauvais casting, mauvais film, la production a claqué un milliard pour rien.

partager l’article
Themen
par l’auteur
SVP conseiller national (GE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
05.12.2017, de Hans Egloff
L’imposition de la valeur locative pénalise les personnes propriétaires de leur logement, en imputant à leur revenu... lire plus
Journal du parti
partager l’article
05.12.2017, de Christian Imark
Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la votation populaire sur l'initiative "No Billag" fait de si grosses vagues... lire plus
Journal du parti
partager l’article
05.12.2017, de Jürg Stahl
Peu de gens ont une fois dans leur vie l’honneur d’être le premier citoyen du pays. Jürg... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2017, de Christoph Blocher
Le vote du 6 décembre 1992 sur l’adhésion à l’EEE/UE portait sur une question centrale : la... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2017, de Thomas Aeschi
Le groupe parlementaire UDC Suisse a élu Thomas Aeschi (ZG) pour succéder à Adrian Amstutz (BE) à... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2017, de Guy Parmelin
La Suisse a besoin de nouveaux avions de combat. Attention : il ne s’agit pas d’un nouveau... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2017, de Roger Köppel
Le Parlement n’a pas mis en œuvre l’initiative sur l’immigration de masse adoptée en février 2014 par... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2017, de Albert Rösti
Le 6 décembre dernier marquait le 25e anniversaire du non à l’Espace économique européen, l’EEE/UE. Après une... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord