Participer
Journal du parti Franc-parler janvier 2021

De la femme au fantôme

L’émancipation de la femme est une lutte de chaque instant. A l’heure où nous nous battons pour l’égalité des sexes, aussi étonnant que cela puisse paraître, la question du voile fait encore débat. Cette chape de plomb constitue pourtant la négation suprême de la femme. Elle n’est plus femme, elle n’est plus que fantôme.

Les partisans de l’éteignoir présentent cet accessoire, ce « bout de tissu », comme un symbole de piété, une forme d’hommage au mari à qui seule la femme réserverait ses atours. Elle doit se dissimuler aux autres afin de ne pas tenter le mâle impulsif – voire incontrôlable – qui sommeille en chaque homme. C’est d’ailleurs ainsi que certains imams en arrivent à excuser le viol… La femme non voilée n’a pas d’honneur. Elle provoque et mérite donc que l’homme dispose d’elle à sa guise.

C’est aussi insultant pour les hommes. J’aime à croire que le mâle ne se résume pas un satyre incontrôlable dont il convient de museler les pulsions en dissimulant l’objet de son désir. C’est insultant pour les femmes évidemment. Les partisans du voile nous réduisent à un simple objet sexuel qu’on extirpe de sa boîte en cas de besoin.

Être voilée en Suisse après avoir fui l’obscurantisme ?

Voilée, la femme n’est plus un être humain mais un simple objet accessoire, ce qui a des effets pervers qui vont bien au-delà de la question du voile lui-même. On ne respecte pas un objet, on s’en sert. Cet élément nous permet de mieux comprendre la vague de viols qui a accompagné l’arrivée de centaines de milliers d’immigrés en Europe. C’était le paradis, des femmes vêtues à l’occidentale donc sans honneur, il n’y avait qu’à se servir. Ce n’est pas un hasard si dans notre pays en 2019, on trouvait 323 violeurs issus de l’immigration sur un total de 563 auteurs. Par rapport à 2018, l’augmentation des cas de viols est de 8,5% avec, à chaque fois, des victimes dont la vie est brisée. Pour endiguer ce triste phénomène, il a fallu organiser des cours en vue de faire comprendre aux nouveaux venus qu’ici, la seule volonté de l’homme ne suffit pas ! A quoi pourrait bien servir cette « formation » au vivre ensemble si nous tolérons le voile en parallèle ?

Le voile incite à la violence domestique contre les femmes !

Il en va de même au sujet de la violence domestique. Un objet appartient à son détenteur qui en fait l’usage que bon lui semble. A ce titre, le voile constitue si ce n’est une incitation à la violence, à tout le moins une explication voire une justification pour certains. Entre 2018 et 2019, les cas de lésions corporelles graves au sein du couple sont passées de 84 à 116 cas en Suisse, soit une augmentation de 38%. Dans plus de la moitié des cas, l’auteur est d’origine étrangère.

Comment tolérer, chez nous, ce contre quoi, dans bien des pays, les femmes se battent au péril de leurs vies ? Vouloir relativiser ce symbole, l’admettre même sous conditions, c’est déjà trop. Beaucoup trop. Notre message doit être clair pour qu’il soit compris. Le voile n’a pas sa place chez nous, ce n’est pas négociable.

partager l’article
par l’auteur
UDC conseillère nationale (GE)
Articles
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021
C'est historique: l’Union démocratique du centre fournira le président de la Confédération ainsi que les présidents du... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Marco Chiesa
La crise du coronavirus occulte tout en ce moment. Je n’en suis pas moins confiant: car si... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Thomas Aeschi
L'accord que le Royaume-Uni a conclu avec l'UE offre des avantages importants par rapport à l'accord-cadre. L'UDC... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Christian Imark
Malgré les restrictions liées à la pandémie du coronavirus, plus de 110 000 signatures ont été récoltées... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Michaël Buffat
L’e-ID suisse facultative, autrement dit l’identité électronique, nous permettra à l’avenir d’utiliser Internet de manière plus sûre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Guy Parmelin
Le 7 mars 2021, nous voterons sur l’accord de partenariat économique entre les États de l’AELE et... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Yves Nidegger
Depuis octobre 2020, des déversements de violence islamiste se sont multipliés dans les villes d’Europe ; ils... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Andrea Geissbühler
L'initiative populaire «Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage», sur laquelle nous voterons le 7 mars,... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Walter Wobmann
Le 7 mars 2021, nous voterons sur l'initiative populaire «Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage».... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord