Participer
Journal du parti Franc-parler mai 2021

Deux fois non aux initiatives agricoles trompeuses

Ces initiatives pénaliseront l’ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire de proximité, de plus, elles augmenteront notre dépendance aux importations et notre impact CO2, au détriment de la qualité du contenu de nos assiettes.

Le 13 juin prochain le peuple Suisse se prononcera sur deux initiatives agricoles portant sur la qualité de l’eau et sur l’interdiction des pesticides de synthèse. L’initiative « Pour une eau potable propre » exige que les paiements directs ne soient accordés qu’aux exploitations agricoles ne recourant pas aux pesticides, pratiquant l’élevage sans utiliser des antibiotiques de prévention et dont les animaux sont nourris qu’avec les aliments produits sur l’exploitation. L’initiative « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse » vise à interdire l’utilisation de tous les produits de synthèse utilisés dans la production agricole, la transformation, l’entretien du territoire, la production et l’importation de denrées alimentaires.

Les agriculteurs suisses sont bons élèves

Aujourd’hui 98% des agriculteurs suisses pratiquent le programme volontaire des prestations écologiques requises (PER), cultivant leurs terres avec la plus grande attention et assurant de nombreuses mesures environnementales, les agriculteurs prennent très au sérieux la qualité de l’eau et la problématique des phytosanitaires en ne pratiquant des interventions qu’en cas de nécessité afin de protéger les récoltes.

Sachant que la Confédération a établi un programme de 51 mesures visant à réduire l’utilisation des phytosanitaires et que le Parlement a validé une initiative parlementaire visant à réduire les risque de l’utilisation des phytosanitaires, ces mesures répondent déjà largement aux préoccupations.

L’interdiction de tout pesticide de synthèse utilisé dans l’agriculture pour soigner les plantes ainsi que les biocides et désinfectants nécessaires à une parfaite hygiène dans le domaine de la transformation et le conditionnement de denrées alimentaires aurait de très lourdes conséquences pour nos artisans, pour nos entreprises actives dans le domaine de l’agroalimentaire de proximité et les emplois, telles que fromageries, boucheries, installations de stockage de céréales, de fruits et de légumes,

Les produits agricoles suisses sont menacés

Des conséquences importantes également pour notre sécurité alimentaire, pourtant plébiscitée par le peuple Suisse en 2017 à près de 80%, qui deviendrait difficile à assurer si l’on ne peut plus protéger les récoltes et les denrées saines en stock.

L’exigence de nourrir les animaux exclusivement avec les aliments issus de l’exploitation condamnera à l’abandon de nombreux élevages ne disposant pas de suffisamment de surfaces, notamment dans les domaines de la volaille, dans la production d’œufs et dans l’élevage de porcs.

Finalement ces initiatives conduiront à une diminution de la production de denrées alimentaires indigènes de qualité et de proximité, au profit d’importations de marchandises pour lesquelles la traçabilité et les méthodes de production sont bien plus difficiles à garantir.

Votez 2 fois non le 13 juin afin d’assurer des denrées alimentaires saines à vos familles et vos enfants.

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (VD)
Articles
Journal du parti
partager l’article
14.05.2021
Les élections cantonales ont rythmé la vie des sections valaisannes et neuchâteloises ce printemps. Alors que tous... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2021, de Michaël Buffat
Le peuple se prononcera le 13 juin sur le projet de loi visant à lutter contre le... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2021
La loi Covid-19 crée les bases légales et règle les compétences spécifiques du Conseil fédéral pour lutter... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2021, de Marco Chiesa
La gestion de la crise de la pandémie par le Conseil fédéral a déjà causé suffisamment de... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2021, de Esther Friedli
Une fois de plus, nous votons sur une loi qui désavantage massivement la population rurale. La loi... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2021, de Pierre-André Page
Oui, le CO2 est un gaz à effet de serre, en partie responsable du réchauffement climatique. Dès... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2021, de Guy Parmelin
En juin, deux initiatives seront soumises au vote, qui entendent protéger l'environnement et l'eau potable, mais qui... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2021, de Christian Imark
Depuis que la Suisse connaît des majorités de gauche en matière de politique énergétique, les fiascos se... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2021, de Diana Gutjahr
Le vivre ensemble est au cœur de la mentalité helvétique tout comme l’absence de discrimination. La nouvelle... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2021, de Thomas Aeschi
Le président de la Confédération Guy Parmelin a fait tout juste lors de sa visite à Bruxelles... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord