Participer
Journal du parti Franc-parler mars 2016

Attention! Confiscation.

La conseillère fédérale Sommaruga a décidé il y a peu avec le Conseil fédéral que la Confédération et les cantons pouvaient réquisitionner les abris de la protection civile des communes afin de «maîtriser la situation d’urgence que connaît actuellement le domaine de l’asile». Etant donné que la notion de réquisitionner n’existe pratiquement pas dans mon vocabulaire, je me suis mis à étudier la chose afin de savoir de quoi il pouvait bien s’agir.

 

Réquisitionner signifie confisquer. Voilà qui est clair. Si nous devions être confrontés à une immigration de milliers, voire de dizaines de milliers de personnes en quelques jours, la Confédération prendrait aux communes les abris de la protection civile (confiscation). Au lieu de protéger les frontières contre les entrées illégales et de mettre en place des contrôles de la frontière à l’aide de l’armée, la seule chose que l’on garantit, c’est la répartition de tous les nouveaux venus.

La prochaine étape sera le 5 juin. La révision de la loi sur l’asile qui sera soumise à votation ce jour-là donne à la Confédération la possibilité d’exproprier si nécessaire des terrains appartenant à des personnes privées ou à des communes pour acquérir et construire des centres fédéraux. L’UDC refuse résolument de telles attaques contre les droits de propriété alors que les autorités compétentes ne remplissent plus leurs tâches au niveau de l’exécution et du renvoi des requérants d’asile déboutés.

La Suisse ne connaît ce genre de droit d’expropriation uniquement pour des raisons d’intérêts supérieurs de la Nation, comme par exemple pour des constructions militaires qui servent à la sécurité du pays. On ne saurait accepter que des citoyens suisses et des communes soient contraints de céder leurs terrains, et que, parallèlement, ces mêmes communes et leurs citoyens aient de moins en moins le droit à la parole en matière d’asile.  

Il n’est pas normal que l’UDC soit à nouveau le seul et unique parti à s’élever contre l’expropriation des communes et de notre population. Glissons donc dans l’urne un NON sec et sonnant à la nouvelle révision sur l’asile!

partager l’article
Themen
par l’auteur
UDC conseiller national (SG)
Articles
Journal du parti
partager l’article
24.03.2016, de Yves Nidegger
«Plus aucun accord sectoriel ne sera conclu avec la Suisse hors d’un accord institutionnel obligeant la Suisse... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.03.2016, de Walter Wobmann
Le 5 juin, nous votons sur l’initiative «Pour un financement équitable des transports» (appelée aussi initiative «vache... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.03.2016, de Raymond Clottu
Avant la votation sur l’accord de Schengen-Dublin il était dit aux passionnés de tir et à l’armée... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.03.2016, de Heinz Brand
Si, le 5 juin 2016, l’UDC refuse la révision de la loi sur l’asile, on lui reprochera... lire plus
Journal du parti
partager l’article
24.03.2016, de Adrian Amstutz
L’an passé, ce ne sont pas moins de 71’495 personnes, soit à peu près l’équivalent de la... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord