Participer
Journal du parti Franc-parler janvier 2021

Les gens libres montrent leur visage

Le 7 mars 2021, nous voterons sur l’initiative populaire «Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage». Lancée par le Comité d’Egerkingen, l’initiative veut interdire la dissimulation du visage dans les espaces publics. L’islamisme radical et le port du voile pour des motifs criminels n’ont pas leur place dans notre pays.

Certains opposants prétendent que nous exagérons le problème pour la bonne raison qu’il n’y aurait «que» quelques centaines de porteuses de niqab en Suisse. Un argument que je ne puis n’accepter. Je dis plutôt qu’il faut tuer le problème dans l’œuf! En Suisse, nous pouvons encore agir, contrairement à d’autres pays européens comme la France ou la Suède. Les femmes qui portent le voile intégral dominent aujourd’hui l’image publique dans les banlieues de ces pays, pour la simple raison que l’on n’a pas réussi, dans le passé, à fixer en amont déjà des limites claires afin de prévenir l’émergence des islamistes.

L’Islam politique, une bombe à retardement

Les attaques terroristes de ces derniers mois en Europe ont dû faire comprendre à tout un chacun que l’Islam politique radical est une bombe à retardement qui menace notre mode de vie occidental. Tout comme la «haine des infidèles» et la volonté de recourir à la violence, la burqa et le niqab sont une caractéristique centrale de cette forme extrême d’Islam, à laquelle nous ne voulons pas donner le moindre espace sous nos latitudes. Je ne peux que désapprouver la posture pseudo-libérale en faveur du droit de porter le voile. L’interdiction de se dissimuler le visage n’est pas un «code vestimentaire», elle libère les femmes de la contrainte et de l’oppression.

En Suisse, nous agissons à visage découvert lorsque nous nous parlons. Les règles qui visent à se dissimuler le visage, qui s’adressent à toutes les femmes et que les islamistes réfractaires à l’intégration veulent aussi faire appliquer peu à peu dans notre pays, appartiennent au Moyen Âge. Dans notre démocratie, où les citoyennes et les citoyens jouissent de droits égaux, nous exprimons ouvertement nos opinions.

L’incertitude n’a pas sa place

Ces principes s’appliquent malgré l’exception qu’a introduit la pandémie de coronavirus que nous subissons actuellement, ce qui ne manque pas d’inquiéter également certains partisans de notre parti. Il est vrai que nous nous sommes tous habitués à devoir porter un masque hygiénique dans de nombre d’endroits. Mais l’obligation de porter un masque imposée par les autorités est temporaire et, espérons-le, prendra bientôt fin. Notre initiative vise en revanche à rendre permanente l’interdiction des masques faciaux, à part certaines exceptions clairement définies. Le port de ce masque sera donc autorisé à l’avenir pour des raisons de santé comme pour des raisons de sécurité (casques de moto), de climat (vêtements d’hiver) ou de coutumes locales (carnaval).

Je vous demande de soutenir notre campagne! Merci tout particulièrement de soutenir la distribution de nos journaux consacrés à cette votation: www.prospectus-partout.ch/interdiction-dissimuler-visage/. Le 7 mars, disons «oui» à l’interdiction de se dissimuler le visage!

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (SO)
Articles
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021
C'est historique: l’Union démocratique du centre fournira le président de la Confédération ainsi que les présidents du... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Marco Chiesa
La crise du coronavirus occulte tout en ce moment. Je n’en suis pas moins confiant: car si... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Thomas Aeschi
L'accord que le Royaume-Uni a conclu avec l'UE offre des avantages importants par rapport à l'accord-cadre. L'UDC... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Céline Amaudruz
L'émancipation de la femme est une lutte de chaque instant. A l'heure où nous nous battons pour... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Christian Imark
Malgré les restrictions liées à la pandémie du coronavirus, plus de 110 000 signatures ont été récoltées... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Michaël Buffat
L’e-ID suisse facultative, autrement dit l’identité électronique, nous permettra à l’avenir d’utiliser Internet de manière plus sûre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Guy Parmelin
Le 7 mars 2021, nous voterons sur l’accord de partenariat économique entre les États de l’AELE et... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Yves Nidegger
Depuis octobre 2020, des déversements de violence islamiste se sont multipliés dans les villes d’Europe ; ils... lire plus
Journal du parti
partager l’article
20.01.2021, de Andrea Geissbühler
L'initiative populaire «Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage», sur laquelle nous voterons le 7 mars,... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord