Participer

Deux tubes pour plus de sécurité au St-Gothard

Deux tubes pour plus de sécurité au St-Gothard

Le passage du St-Gothard est le principal axe de trafic de Suisse. Après plus de 35 ans de service, le tunnel routier doit être assaini. Pour maintenir cette importante liaison pendant les travaux de réfection, le Conseil fédéral et le Parlement ont décidé à une forte majorité de construire un deuxième tube. L’exploitation à une seule voie des deux futurs tubes n’augmentera pas la capacité. En revanche, elle apporte un énorme avantage en termes de sécurité, car la suppression du trafic bidirectionnel réduira massivement le nombre d’accidents. Des milieux de gauche ont lancé un référendum contre ce projet, si bien que nous devrons voter le 28 février prochain.

Non à encore plus d’accidents et de morts
Poids lourds et voitures de tourisme se croisent dans un espace extrêmement restreint le long des 17 km de ce tunnel. Malheureusement, il ne se passe pas une semaine sans accident. Chaque année le tunnel du Gothard provoque 18 morts en moyenne. Seuls deux tubes séparés à sens unique offrent une réelle sécurité dans une galerie routière aussi longue. Le trafic bidirectionnel génère régulièrement des accidents épouvantables. Il n’y a en revanche guère eu d’accident mortel dans le tunnel du Seelisberg qui est composé de deux tubes à sens unique. Voilà l’unique manière de garantir une sécurité optimale. Aujourd’hui, on prévoit même pour les tunnels ferroviaires deux tubes séparant le courant de trafic avec à chaque fois deux voies par sens. Là aussi, le souci de la sécurité l’emporte. Les contes répandus par les adversaires concernant des glissières de sécurité escamotables ne constituent malheureusement pas une solution utile à la sécurité. Il s’agit en réalité d’une dangereuse manœuvre de diversion. Imaginez donc ce qui se passe si un poids lourd de 40 tonnes roulant à 80 km/h touche avec sa roue avant la glissière escamotable. Le camion ne serait plus dirigeable ; il escaladerait éventuellement la glissière (qui agirait alors comme un tremplin) et se renverserait sur les véhicules roulant en sens inverse. Les voitures suivant le camion accidenté ne pourraient pas s’enfuir. Ce serait l’horreur.

Plus de blocage, mais une meilleure gestion du trafic
Il ne se passe guère un jour sans qu’une information routière n’annonce "Fermeture du tunnel du Gothard en raison d’un véhicule en panne". Il existe certes des aires d’arrêt d’urgence dans le tunnel, mais malheureusement les véhicules ne tombent pas toujours en panne à proximité d’une telle place d’évitement. Le véhicule défectueux ne bloque pas seulement le trafic, mais constitue aussi un grand danger pour le trafic en sens inverse. Dans le tunnel du Seelisberg, un véhicule en panne déclenche immédiatement un feu rouge si bien que la voie qu’il occupe est fermée au trafic. Voilà ce qui s’appelle une sécurité optimale. En tant que membre du Comité de soutien pour un deuxième tunnel routier au Gothard, je veux diminuer le danger provoqué par une réfection qui conduirait toujours à un tunnel bidirectionnel dans un seul tube. Une telle situation permet de se rendre compte du danger et des risques que représentent un accident et la récupération d’un véhicule dans un tunnel sans bande d’arrêt d’urgence.

Tunnel de réfection: un bond prodigieux en termes de sécurité
Les travaux de rénovation terminés, le tunnel de réfection deviendra tunnel de sécurité pour les usagers. Les automobilistes se rendant au Tessin ou provenant de ce canton ne seront plus des êtres humains de deuxième classe. Les habitants du Tessin, les touristes ainsi que toute la population pourront alors traverser les Alpes en toute sécurité, donc en parfaite conformité avec la devise de l’ancien conseiller fédéral Moritz Leuenberger: sécurité maximale pour les usagers de la route.

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (FR)
Articles
Edition spéciale
partager l’article
14.01.2016, de Toni Brunner
Edition spéciale
partager l’article
14.01.2016, de Oskar Freysinger
La détention des délinquants étrangers dans le système suisse d’exécution des peines, puis leur entretien par l’assistance... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
14.01.2016, de Gregor Rutz
Cambriolages, viols, bagarres au couteau – il ne se passe guère un jour sans que l’on n’annonce... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
14.01.2016, de Natalie Rickli
La Suisse est toujours connue dans le monde entier pour être un havre de sécurité et de... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
14.01.2016, de Céline Amaudruz
La Berne fédérale refuse obstinément d’appliquer l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels et continue de protéger... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
14.01.2016, de Jean-Luc Addor
Les institutions sociales suisses sont exposées à de fortes pressions financières. Par exemple, les coûts de l’aide... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
14.01.2016, de Hans-Ueli Vogt
On reproche à l’initiative de mise en œuvre de violer le principe de la proportionnalité. C’est faux. lire plus
Edition spéciale
partager l’article
14.01.2016
Notre pays se porte bien. Cela ne va pas de soi ! L’Europe en général et la... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
14.01.2016, de Albert Rösti
Les élections fédérales de l’automne dernier ont renforcé le camp bourgeois. Au Conseil national, l’UDC, la Lega,... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
14.01.2016, de Roger Köppel
Nous devons nous battre contre les avocats gratuits voulus par Simonetta Sommaruga et contre les expropriations. lire plus
Edition spéciale
partager l’article
14.01.2016, de Raymond Clottu
C’est une règle connue de tous: durant les bonnes années, on se prépare à affronter les mauvaises.... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord