Communiqué de presse

Nouvel acte d’obéissance anticipée du Conseil fédéral devant l’UE

L’application de la directive UE sur les armes, que la majorité du Conseil fédéral a approuvée, constitue une fois de plus un alignement servile et inutile sur la volonté de Bruxelles.

Non seulement la conseillère fédérale socialiste Simonetta Sommaruga ignore superbement les prises de position aussi nombreuses que fondées de divers milieux suisses, mais en plus elle s’apprête à durcir en de nombreux points le droit suisse sur les armes, fort sévère au demeurant, alors que l’application de la directive UE ne l’exige nullement. Le but est comme de coutume de se faire bien voir par les fonctionnaires bruxellois. Le fait que cette réforme met sous pression des citoyennes et des citoyens honnêtes sans apporter le moindre surcroît de sécurité ne semble pas intéresser la majorité du Conseil fédéral. L’UDC adoptera une position très critique face à ce projet et elle combattra avec détermination tous les durcissements inutiles de notre droit sur les armes. Si elle ne parvient pas à corriger ce projet au niveau parlementaire, l’UDC envisagera de soutenir un référendum.

(Lien vers la réponse à la procédure de consultation)

 
Plus sur le thème
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse.Voir les détails Voir les détails
Je suis d'accord