Participer

L’éducation est l’affaire des parents et non ce...

L’éducation est l’affaire des parents et non celle de l’Etat

Silvia Blocher, institutrice diplômée, mère de quatre enfants adultes et grand-mère de huit petits-enfants, Herrliberg (ZH)

Cela fait plusieurs années que l’Etat tente de se mêler avec une insistance croissante de l’éducation des enfants. Le projet HarmoS vise déjà à contraindre les communes à mettre en place des structures d’accueil où les enfants – dès l’âge de 4 ans – sont gardés et surveillés par l’Etat chaque jour de 7 à 18 heures.

Cela fait plusieurs années que l’Etat tente de se mêler avec une insistance croissante de l’éducation des enfants. Le projet HarmoS vise déjà à contraindre les communes à mettre en place des structures d’accueil où les enfants – dès l’âge de 4 ans – sont gardés et surveillés par l’Etat chaque jour de 7 à 18 heures. Les parents ne s’occupent de leur progéniture que le soir et les weekends. Et voici qu’arrive un article constitutionnel sur la politique familiale qui étend encore l’influence et le pouvoir de l’Etat sur nos enfants et nos familles.

On assiste à la renaissance d’un schéma de pensée surannée et que l’on croyait disparu depuis longtemps: la foi en un Etat qui sait tout mieux faire que les individus. Qui donc est cet Etat qui sait tellement mieux éduquer et encourager les enfants que les parents, grands-parents, autres parents et amis? L’Etat lui-même ne peut mettre à disposition que des humains avec leurs qualités et leurs défauts pour éduquer et enseigner. Il peut certes leur offrir des méthodes et des recettes, mais cela ne suffit pas. La garde et l’éducation des enfants ne suivent pas des modes d’emplois, mais impliquent la transmission de valeurs et de conceptions de la vie. Voilà sans doute la tâche la plus intime des parents. L’Etat ne saurait la leur enlever.

Comme dans les Etats totalitaires ?
On sait que les Etats totalitaires tentent d’exercer leur pouvoir sur les citoyens via les écoles et que, par l’endoctrinement des enfants et des jeunes, ils éliminent toute contradiction, toute révolte et toute idée divergente. Dans tous les Etats communistes, on a contraint les parents à travailler tous les deux et, sous le prétexte de la solidarité sociale, on leur a pris leurs enfants dès leur plus jeune âge pour les garder et les éduquer. Non seulement l’enseignement reposait sur des manuels faussés, mais en plus on a imposé aux jeunes des mots d’ordre politiques qu’ils devaient réciter par cœur et qui les influençaient toute leur vie durant.

Nous ne voulons pas de la tutelle de l’Etat!
L’éducation est l’affaire des parents! Voilà la seule manière d’empêcher que nos enfants et adolescents soient manipulés comme une masse inerte. L’offre d’une garde extrafamiliale durant la journée fait croire aux parents qu’ils peuvent par la même occasion déléguer leurs responsabilités éducatives. C’est une erreur de fond. Par la naissance de leurs enfants, les êtres humains deviennent parents et le restent toute leur vie. Un Etat anonyme n’a rien à y faire.

par Silvia Blocher, institutrice diplômée, mère de quatre enfants adultes et grand-mère de huit petits-enfants, Herrliberg (ZH)

Articles
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
En Suisse, les citoyens ont voix au chapitre dans beaucoup de domaines, notamment ceux de l'école, de... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
L'élection du Conseil fédéral par le peuple était déjà en discussion en 1848 lors de la rédaction... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Yvan Perrin, ancien agent de police, conseiller en sécurité pour les entreprises, conseiller national et candidat au... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Christoph Blocher, conseiller national et anc. conseiller fédéral, père de quatre enfants adultes, Herrliberg (ZH) La Suisse... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Cette révision de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT) génère des  interventions massives de l'Etat, un... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Werner Messmer, anc. conseiller national PLR / TG Président de la Société suisse des entrepreneurs SSE lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Jean-François Rime, conseiller national, président de l'Union suisse des arts et métiers, Bulle (FR) Le 3 mars... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Roland Eberle, conseiller aux Etats, ancien directeur des finances du canton de Thurgovie, Weinfelden (TG) Les salaires... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Joël Thüring, 29 ans, Bâle, chef d'entreprise et député (BS) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Jacqueline Kolly, paysanne, maman de six enfants, Corbières (FR) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Hans Uhlmann, anc. conseiller aux Etats, né en 1933, Bonau (TG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Un entretien avec la conseillère nationale bernoise et jeune mère Andrea Geissbühler sur une promotion familiale mal... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Edition spéciale a interviewé le directeur de l'USAM, Hans-Ulrich Bigler lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Judith Uebersax, Sattel (SZ), mère de trois enfants, administratrice de SWISS LINK Personal AG, Freienbach (SZ) Le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Philipp Stauber, chef d'entreprise, Lausanne (VD) Le 27 septembre 2009 un nouvel article sur la politique familiale... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
par Markus Somm, rédacteur en chef de la Basler Zeitung, père de cinq enfants Sans faire beaucoup... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Michèle Blöchliger, mère de trois enfants, exerçant une activité professionnelle, licenciée en droit, avocate, députée, Hergiswil (NW)... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Stefan Kölliker, conseiller d'Etat et directeur de l'instruction publique du canton de St-Gall Les familles doivent être... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Enlever le plus rapidement possible les enfants à leurs parents pour les éduquer et les former dans... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
La conseillère nationale Nadja Pieren est éducatrice diplômée de la petite enfance. Entre 2004 et 2006 elle... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Pierre Rusconi, conseiller national, membre de la Commission de politique extérieure du Conseil national, Sorengo (TI) Le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Allocution de nouvel an du Président de la Confédération Ueli Maurer Nous avons de quoi être reconnaissants... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Le système de formation professionnelle duale basé sur un solide apprentissage professionnel est le meilleur remède contre... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Thomas De Courten, conseiller national, responsable de la promotion économique, père de trois enfants, Rünenberg (BL) La... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Anita Borer, députée au Grand Conseil, présidente Jeunes UDC du canton de Zurich, Uster (ZH) Le constant... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Ariane Doyen, enseignante/psycho-pédagogue, mariée et 4 enfants, membre du JEFF thèmes de prédilection: éducation, formation, culture santé... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Thomas Burgherr (droite) avec son chef d'atelier Martin Lieb. La formation professionnelle ne doit pas être négligée... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Andrea Hiestand, institutrice (4e année), née en 1982, domiciliée à Winterthur Les opinions sont aussi diverses que... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Verena Herzog, femme d'affaires, mère de 3 enfants adultes, ancienne responsable d'un jardin d'enfants. Domiciliée à Frauenfeld... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre