Participer

Loyers exorbitants par manque de place? Non à l...

Loyers exorbitants par manque de place? Non à la révision de la LAT!

Cette révision de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT) génère des  interventions massives de l’Etat, un flot de nouvelles règlementations et des atteintes inacceptables à la propriété privée. Un large comité de tendance bourgeoise et de nombreuses organisations économiques combattent ce projet de loi raté.

Cette révision de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT) génère des interventions massives de l’Etat, un flot de nouvelles règlementations et des atteintes inacceptables à la propriété privée. Un large comité de tendance bourgeoise et de nombreuses organisations économiques combattent ce projet de loi raté.

  • Loyers exorbitants par manque de place
    La révision de la LAT réduit les zones à bâtir en exigeant que celles-ci soient limitées "aux besoins prévisibles pour les quinze années suivantes". Provoquant une pénurie artificielle de terrains à bâtir, cette disposition pousse à la hausse le prix du sol et, partant, les loyers.

    Aujourd’hui déjà, les familles et les classes moyennes ont du mal à payer nombre d’appartements dans les zones urbaines, agglomérations et aussi dans les régions touristiques. La nouvelle LAT aggraverait encore cette situation.
     

  • Diktat de la Berne fédérale sur l’aménagement du territoire
    L’aménagement du territoire est par tradition une tâche des communes et des cantons. La Confédération se contente d’édicter les lignes directrices. Cette révision de la LAT supprime les compétences cantonales et communales: la Berne fédérale décidera de l’aménagement du territoire.

    Les cantons et les communes seront mis sous tutelle par cette révision de la LAT. Ils ne pourront plus planifier leurs zones à bâtir selon leurs propres appréciations, mais devront exécuter les ordres de la Berne fédérale.

    Les zones à bâtir étant limitées aux besoins pour 15 ans, la Confédération forcera les cantons à reclasser leurs terrains. Certains cantons devraient abandonner jusqu’à 50% de leurs zones à bâtir. Les propriétaires de terrains constructibles en Valais, au Tessin ou en Thurgovie risquent fort de les perdre. Les dommages pour les propriétaires fonciers, mais aussi les conséquences financières pour les pouvoirs publics seraient énormes.
     

  • Non à une nouvelle hausse des impôts et taxes
    La révision de la LAT apporte de nouveaux prélèvements obligatoires. Lesdites "plus-values d’aménagement" seraient soumises à une taxe. S’il construit sur son terrain ou s’il le vend, le propriétaire devra verser à l’Etat au moins 20% de la plus-value réalisée. Il reportera cette charge sur les locataires. Cette taxation massive augmentera donc non seulement les frais d’habitation, mais aussi les loyers. Une fois de plus, les familles, les classes moyennes ainsi que les arts et métiers seront les perdants.
partager l’article
Articles
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
En Suisse, les citoyens ont voix au chapitre dans beaucoup de domaines, notamment ceux de l'école, de... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
L'élection du Conseil fédéral par le peuple était déjà en discussion en 1848 lors de la rédaction... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Yvan Perrin, ancien agent de police, conseiller en sécurité pour les entreprises, conseiller national et candidat au... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Christoph Blocher, conseiller national et anc. conseiller fédéral, père de quatre enfants adultes, Herrliberg (ZH) La Suisse... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Werner Messmer, anc. conseiller national PLR / TG Président de la Société suisse des entrepreneurs SSE lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Jean-François Rime, conseiller national, président de l'Union suisse des arts et métiers, Bulle (FR) Le 3 mars... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Roland Eberle, conseiller aux Etats, ancien directeur des finances du canton de Thurgovie, Weinfelden (TG) Les salaires... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Joël Thüring, 29 ans, Bâle, chef d'entreprise et député (BS) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Jacqueline Kolly, paysanne, maman de six enfants, Corbières (FR) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Hans Uhlmann, anc. conseiller aux Etats, né en 1933, Bonau (TG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Un entretien avec la conseillère nationale bernoise et jeune mère Andrea Geissbühler sur une promotion familiale mal... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Edition spéciale a interviewé le directeur de l'USAM, Hans-Ulrich Bigler lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Judith Uebersax, Sattel (SZ), mère de trois enfants, administratrice de SWISS LINK Personal AG, Freienbach (SZ) Le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Philipp Stauber, chef d'entreprise, Lausanne (VD) Le 27 septembre 2009 un nouvel article sur la politique familiale... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Silvia Blocher, institutrice diplômée, mère de quatre enfants adultes et grand-mère de huit petits-enfants, Herrliberg (ZH) Cela... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
par Markus Somm, rédacteur en chef de la Basler Zeitung, père de cinq enfants Sans faire beaucoup... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Michèle Blöchliger, mère de trois enfants, exerçant une activité professionnelle, licenciée en droit, avocate, députée, Hergiswil (NW)... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Stefan Kölliker, conseiller d'Etat et directeur de l'instruction publique du canton de St-Gall Les familles doivent être... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Enlever le plus rapidement possible les enfants à leurs parents pour les éduquer et les former dans... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
La conseillère nationale Nadja Pieren est éducatrice diplômée de la petite enfance. Entre 2004 et 2006 elle... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Pierre Rusconi, conseiller national, membre de la Commission de politique extérieure du Conseil national, Sorengo (TI) Le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Allocution de nouvel an du Président de la Confédération Ueli Maurer Nous avons de quoi être reconnaissants... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Le système de formation professionnelle duale basé sur un solide apprentissage professionnel est le meilleur remède contre... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Thomas De Courten, conseiller national, responsable de la promotion économique, père de trois enfants, Rünenberg (BL) La... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Anita Borer, députée au Grand Conseil, présidente Jeunes UDC du canton de Zurich, Uster (ZH) Le constant... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Ariane Doyen, enseignante/psycho-pédagogue, mariée et 4 enfants, membre du JEFF thèmes de prédilection: éducation, formation, culture santé... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Thomas Burgherr (droite) avec son chef d'atelier Martin Lieb. La formation professionnelle ne doit pas être négligée... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Andrea Hiestand, institutrice (4e année), née en 1982, domiciliée à Winterthur Les opinions sont aussi diverses que... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Verena Herzog, femme d'affaires, mère de 3 enfants adultes, ancienne responsable d'un jardin d'enfants. Domiciliée à Frauenfeld... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord