Participer

Non à une politique familiale excessivement chère!

Non à une politique familiale excessivement chère!

Judith Uebersax, Sattel (SZ), mère de trois enfants, administratrice de SWISS LINK Personal AG, Freienbach (SZ)

Le Conseil fédéral et l’Assemblée fédérale demandent aux citoyennes et citoyens de leur donner le3 mars prochain le mandat constitutionnel de «renforcer l’engagement de la Confédération et des cantons pour concilier la famille et l’activité professionnelle». Mais personne ne nous dit combien coûtera cette nouvelle aventure hasardeuse.

Le Conseil fédéral et l’Assemblée fédérale demandent aux citoyennes et citoyens de leur donner le 3 mars prochain le mandat constitutionnel de "renforcer l’engagement de la Confédération et des cantons pour concilier la famille et l’activité professionnelle". Mais personne ne nous dit combien coûtera cette nouvelle aventure hasardeuse.

Pour faire bonne mesure, on nous sert encore une autre formule toute faite: "Ce projet est non seulement compatible avec les obligations internationales de la Suisse, mais donne un poids supplémentaire à celles-ci en ancrant la politique familiale dans la Constitution." La commission parlementaire concernée avait retenu à ce propos que, "pour compenser en partie les coûts supplémentaires que représentent les enfants", la Confédération dispose aujourd’hui déjà d’instruments pour décharger la famille par la fiscalité, les allocations familiales, l’assurance-maternité, la réduction des primes et les rentes d’enfant.

Vers des dépenses de 12,5 milliards?
Dans la moyenne des 34 pays membres de l’OCDE, les familles touchent 2,2% du produit intérieur brut (PIB) sous la forme de contributions directes. Pour la Suisse, il s’agirait donc d’un montant de 12,5 milliards de francs (2,2% du PIB de 570 milliards de francs en 2011). Le ministère allemand des finances chiffre même à 7% du PIB ou à 220 milliards de francs les dépenses (contestées) pour l’encouragement des familles.

Dans la moyenne de l’OCDE, les collectivités publiques dépensent entre la naissance et le 18e anniversaire environ 124 000 euros (150 000 francs suisses) pour chaque enfant au titre de "la formation et de la politique familiale". Ce montant atteint même 156 000 euros (175 000 francs) en Allemagne.

L’Etat a perdu le contrôle
Il n’est pas possible de comparer directement les dépenses des pays européens, parce que la méthode de calcul est chaque fois différente. Les coûts de la politique familiale ne disent pas grand-chose non plus de son efficacité réelle. En France, les familles ayant trois enfants et plus ne paient presque plus d’impôts alors que la Suède ne connaît pas d’allègements fiscaux pour les familles. Inversement, presque tous les pays scandinaves versent des contributions pour l’éducation aux familles qui n’ont pas recours aux offres publiques de garde des enfants!

La coordinatrice allemande de la politique de la formation, des familles et des femmes, Christine Henry-Huthmacher (58 ans), a fort bien résumé la situation dans un exposé devant la fondation Konrad Adenauer à Berlin: "L’Etat a perdu le contrôle de la politique familiale."

Contre les dérives en politique familiale
"Il est particulièrement important en des périodes de difficultés économiques de trouver un bon équilibre entre les instruments de politique familiale", conseille même l’OCDE dans son rapport "Doing Better for Families". Et d’ajouter que ce qui compte avant tout, c’est que "les parents s’occupent bien de leurs enfants". Cette responsabilité individuelle, une vertu bien suisse, trouve sont expression dans un NON à une "politique familiale globale" le 3 mars 2013.

par Judith Uebersax, Sattel (SZ), mère de trois enfants, administratrice de SWISS LINK Personal AG, Freienbach (SZ)

Articles
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
En Suisse, les citoyens ont voix au chapitre dans beaucoup de domaines, notamment ceux de l'école, de... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
L'élection du Conseil fédéral par le peuple était déjà en discussion en 1848 lors de la rédaction... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Yvan Perrin, ancien agent de police, conseiller en sécurité pour les entreprises, conseiller national et candidat au... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Christoph Blocher, conseiller national et anc. conseiller fédéral, père de quatre enfants adultes, Herrliberg (ZH) La Suisse... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Cette révision de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT) génère des  interventions massives de l'Etat, un... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Werner Messmer, anc. conseiller national PLR / TG Président de la Société suisse des entrepreneurs SSE lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Jean-François Rime, conseiller national, président de l'Union suisse des arts et métiers, Bulle (FR) Le 3 mars... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Roland Eberle, conseiller aux Etats, ancien directeur des finances du canton de Thurgovie, Weinfelden (TG) Les salaires... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Joël Thüring, 29 ans, Bâle, chef d'entreprise et député (BS) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Jacqueline Kolly, paysanne, maman de six enfants, Corbières (FR) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Hans Uhlmann, anc. conseiller aux Etats, né en 1933, Bonau (TG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Un entretien avec la conseillère nationale bernoise et jeune mère Andrea Geissbühler sur une promotion familiale mal... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Edition spéciale a interviewé le directeur de l'USAM, Hans-Ulrich Bigler lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Philipp Stauber, chef d'entreprise, Lausanne (VD) Le 27 septembre 2009 un nouvel article sur la politique familiale... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Silvia Blocher, institutrice diplômée, mère de quatre enfants adultes et grand-mère de huit petits-enfants, Herrliberg (ZH) Cela... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
par Markus Somm, rédacteur en chef de la Basler Zeitung, père de cinq enfants Sans faire beaucoup... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Michèle Blöchliger, mère de trois enfants, exerçant une activité professionnelle, licenciée en droit, avocate, députée, Hergiswil (NW)... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Stefan Kölliker, conseiller d'Etat et directeur de l'instruction publique du canton de St-Gall Les familles doivent être... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Enlever le plus rapidement possible les enfants à leurs parents pour les éduquer et les former dans... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
La conseillère nationale Nadja Pieren est éducatrice diplômée de la petite enfance. Entre 2004 et 2006 elle... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Pierre Rusconi, conseiller national, membre de la Commission de politique extérieure du Conseil national, Sorengo (TI) Le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Allocution de nouvel an du Président de la Confédération Ueli Maurer Nous avons de quoi être reconnaissants... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Le système de formation professionnelle duale basé sur un solide apprentissage professionnel est le meilleur remède contre... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Thomas De Courten, conseiller national, responsable de la promotion économique, père de trois enfants, Rünenberg (BL) La... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Anita Borer, députée au Grand Conseil, présidente Jeunes UDC du canton de Zurich, Uster (ZH) Le constant... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Ariane Doyen, enseignante/psycho-pédagogue, mariée et 4 enfants, membre du JEFF thèmes de prédilection: éducation, formation, culture santé... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Thomas Burgherr (droite) avec son chef d'atelier Martin Lieb. La formation professionnelle ne doit pas être négligée... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Andrea Hiestand, institutrice (4e année), née en 1982, domiciliée à Winterthur Les opinions sont aussi diverses que... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Verena Herzog, femme d'affaires, mère de 3 enfants adultes, ancienne responsable d'un jardin d'enfants. Domiciliée à Frauenfeld... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre