Participer

Péages routiers comme au Moyen-Age: Arnaque en ...

Péages routiers comme au Moyen-Age: Arnaque en rouge-vert

En 2018, 6,1 millions de véhicules à moteur (sans les motocycles légers) étaient immatriculés en Suisse, soit 33% de plus que 18 ans plus tôt. L’an passé toujours, 26’000 heures d’attente dans les bouchons ont été enregistrées, soit deux fois plus qu’en 2009. La conséquence la plus directe de l’immigration de masse que subit la Suisse, soit un million de personnes en l’espace de 13 ans, sera le prochain effondrement du trafic sur le réseau routier helvétique.

De nombreuses mesures ont été débattues à Berne pour répondre à l’augmentation du nombre de bouchons sur les routes. La majorité d’entre elles visaient à arnaquer et règlementer encore plus les automobilistes sous le prétexte de la protection de l’en­vironnement. Par le biais de ladite «tarification de la mobilité», la Berne fédérale entend «réduire les pics d’affluence et à mieux exploiter les capacités de la route et du rail».

Augmenter les péages routiers
La gauche et les verts tentent d’imposer à la population de nouvelles habitudes de mobilité en la faisant passer à la caisse. Les usagers de la route et du rail doivent payer plus. La mobilité sera plus chère aux heures de pointe pour forcer les gens à travailler à domicile, voire à commencer plus tôt ou plus tard le travail ou la formation.

La grande majorité de la population n’étant pas libre de choisir l’horaire de travail, le domicile et le lieu de travail, voire de les déplacer constamment pour s’adapter aux modèles concoctés dans les bureaux de l’Etat, la «tarification de la mobilité» signifie tout simplement une augmentation de la charge fiscale pour la plupart des gens.

Le PS et les verts veulent renchérir les voyages sur la route et le rail
S’il en allait selon la volonté des socialistes et des verts, les automobilistes subiraient une taxe supplémentaire de 6 à 8 centimes par kilomètre, voire un doublement de cet impôt aux heures de pointe sur les routes les plus fréquentées. Côté rail, ces milieux songent même à un prélèvement de 20 centimes par kilomètre. Mais les verts n’entendent pas en rester là. Leur modèle de «tarification de la mobilité» prévoit divers autres péages routiers et même un droit d’entrée dans les villes.

Ces projets rouges-verts frappent en priorité les personnes à petit revenu ainsi que les arts et métiers. La population des campagnes et des régions périphériques serait particulièrement touchée, elle qui subventionne déjà via des taxes et redevances routières les transports publics dans les agglomérations et les villes. Elle contribuera donc encore plus à ces infrastructures dont elle ne se sert pas. Difficile d’imaginer régime plus injuste.

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (GE)
Articles
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Albert Rösti
Les changements climatiques inquiètent de nombreuses personnes. C'est compréhen­sible. Ce qui l'est moins, c'est que les idéologues... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Peter Keller
La crainte de la fin du monde a toujours été un outil politique efficace. Notre environnement doit... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Céline Amaudruz
Il y a 11 ans en 2008 la Suisse comptait 7,6 millions d’habitants. Aujourd’hui, 8,6 millions de... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Michaël Buffat
Les milieux de gauche souhaitent que le changement climatique soit considéré comme un motif donnant droit au... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Roger Köppel
Roger Köppel, historien, rédacteur en chef et analyste de premier plan, explique dans cette interview comment les... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019
La Suisse assume parfaitement ses responsabilités en matière de protection de l’environnement. Elle est leader du recyclage... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019
Les mesures révèlent effectivement que la concentration de CO2 dans l’atmosphère terrestre augmente fortement depuis plus de... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Jean-Luc Addor
L’UDC a réussi à empêcher jusqu’ici le prélèvement d’une taxe CO2 sur les carburants. De l’autre côté,... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019
De nombreux politiciens de la gauche et des verts refusent de l’admettre: la route est la colonne... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Magdalena Martullo
La Suisse a besoin de praticiens de la protection de l’environnement et non pas de théoriciens idéologues.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Franz Grüter
L'utilisation économique des ressources fait partie du système Green Datacenter SA. lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Diana Gutjahr
La gauche aime à faire croire que c'est la pression de la rue qui force les chefs... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Hansjörg Knecht
L’approvisionnement électrique commence à poser problème. La Suisse est menacée d’un black-out. Selon les experts de la... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019
La VIOLENCE contre les femmes a une origine bien connue : les INDIVIDUS NON INTEGRES ! lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Pierre-André Page
La Suisse n’a jamais compté autant d’habitants qu’aujourd’hui. Jamais non plus– du moins depuis que l’on fait... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019, de Jean-Pierre Grin
« De la région, pour la région » : Ce slogan publicitaire, bien connu d’un commerce de... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019
Nous le savons bien: en moyenne une Suissesse sur trois et un Suisse sur trois votent UDC.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019
Indépendance, souveraineté, démocratie directe, neutralité et fédéralisme, voilà les piliers de notre Etat que nos ancêtres ont... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019
Edition spéciale
partager l’article
13.06.2019
Répondez dès maintenant aux questions sur la mascotte de l'UDC et gagnez des prix remarquables. lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord