Participer

Donner une chance à la place industrielle suisse

Donner une chance à la place industrielle suisse

Hansruedi Wandfluh, directeur Wandfluh SA et conceiller national, Frutigen (BE)

Le chef d’entreprise Hansruedi Wandfluh mise sur des vertus typiquement suisses comme la qualité et la ­flexibilité. En politique aussi, le conseiller national bernois s’engage pour la place industrielle suisse, pendant deux ans comme président de la Commission de l’économie et des redevances.

Ingénieur-mécanicien diplômé EPF, Hansruedi Wandfluh a grandi dans un milieu entrepreneurial. Avant de prendre en 1983 la responsabilité de l’entreprise familiale en plein essor, il a fait des expériences comme assistant à l’institut de gestion d’entreprise de l’EPF, assistant de direction dans sa propre usine ainsi que lors de stages à l’étranger. Agé de 60 ans, il est aujourd’hui CEO et délégué du conseil d’administration d’un groupe industriel aux ramifications internationales qui développe, produit et distribue des vannes hydrauliques de haute précision et leurs commandes électroniques. Les vannes fabriquées dans l’Oberland bernois sont utilisés dans des circuits à haute pression comme par exemple pour le réglage des pales de turbines éoliennes, des robots subaquatiques ou des
machines-outils.

La qualité oblige
Hansruedi Wandfluh a mis en place durant les trente ans écoulés un réseau international de filiales. Ce mode de gestion a fait ses preuves puisque le nombre d’emplois a triplé pour atteindre quelque 400 aujourd’hui. Une des dernières importantes réalisations est la construction d’une usine en Chine où l’entreprise Wandfluh produira et montera des systèmes pour les marchés locaux. Le développement variable des marchés demande beaucoup de persévérance et exige le renouvellement constant des produits et des procédures, souligne Hansruedi Wandfluh. «Nous sommes avant tout contraints de produire de la qualité», explique le chef d’entreprise: «Nous nous efforçons d’appliquer le mieux possible les vertus suisses. C’est grâce à notre flexibilité et à notre volonté de satisfaire les désirs individuels de nos clients que nous survivons. Nous faisons ce que les autres ne font pas», conclut Hansruedi Wandfluh.

Automatiser la fabrication
Les entreprises industrielles suisses ont d’importants défis à relever en termes de production. La fabrication doit reposer sur de bonnes machines et être aussi automatisée que possible, souligne Hansruedi Wandfluh: «Lorsque les coûts de personnel deviennent un facteur trop important, nous ne sommes plus compétitifs.» La Suisse a cependant une chance si elle mise sur des spécialités et sur une production de masse de qualité et automatisée. L’industrie horlogère et d’autres branches en ont fourni la preuve.

Comme dans son entreprise, ­Hansruedi Wandfluh s’engage aussi en politique pour des conditions-cadres avantageu­ses. Elu en 1999 au Conseil national, il a pu rapidement s’engager dans l’importante Commission de l’économie et des redevances (CER) pour y représenter les intérêts de la place industrielle suisse. Il a présidé cette commission de 2009 à 2011.

Pour un marché du travail souple
La tâche de la politique est d’améliorer les conditions-cadres pour l’économie, et en particulier pour l’industrie, estime Hansruedi Wandfluh. Il songe notamment aux accords de libre-échange pour les biens industriels. «Mais avant tout, la politique doit veiller à sauvegarder la souplesse du marché du travail.» Il faut éviter une hausse des coûts de personnel et le renforcement des régulations. Les élus politiques doivent être très vigilants dans ce domaine, relève le conseiller national.

La décision d’entrer en politique n’a pas été trop difficile à prendre pour Hansruedi Wandfluh: «Je me suis toujours intéressé à la politique et j’ai vite compris que la bonne marche d’une entreprise dépend aussi des conditions-cadres, des prescriptions et exigences administratives.» Pour lui, il faudrait un plus grand nombre de chefs d’entreprise au Parlement.

Ne pas vivre aux frais des jeunes
Pour Hansruedi Wandfluh, le succès politique consiste surtout à améliorer les conditions-cadres des entreprises comme, par exemple, la réforme de l’imposition des sociétés II ou la révision de la loi sur l’assurance-chômage. Cela dit, des revers sont parfois inévitables. Il regrette notamment les votations qui ont affecté la solidité des assurances sociales comme, par exemple, le rejet de la 11e révision de l’AVS.

«Je souhaite avant tout que nous réussissions à remettre les assurances sociales sur un fondement financier solide. Nous n’avons pas le droit vivre aux frais des générations suivantes», souligne le conseiller national. Hansruedi Wandfluh a aussi une grande tâche devant lui dans sa propre entreprise. «L’organisation de sa propre succession est une des plus importantes tâches d’un chef d’entreprise», rappelle-t-il.

De l’atelier mécanique au groupe industriel

 

De l’atelier mécanique au groupe industriel
Les origines de la maison Wandfluh SA remontent à 1946 lorsque Ruedi Wandfluh fonde un petit atelier mécanique à Frutigen dans l’Oberland bernois. Il s’occupe avec deux employés de réparations mécaniques générales. Après son décès en 1954, sa veuve, Gertrud Wandfluh, décide de poursuivre cette activité. En 1960, elle décide de lancer le développement, la production et la vente de vannes hydrauliques. Un choix qui déterminera l’avenir de l’entreprise.
L’entreprise a été transformée en société anonyme en 1967 et en 1971 Ernst Plüss est placé à sa tête. Douze ans plus tard, en 1983, le fils du fondateur, Hansruedi Wandfluh, prend la direction de la société qui occupe alors 127 personnes. Un holding est mis en place en 1985 pour servir de toit à une internationalisation croissante du groupe. Après des implantations aux Etats-Unis et en Allemagne, des filiales sont fondées en Grande-Bretagne, puis en France.
En 2005, le groupe Wandfluh ose le pas vers la Chine. Ce groupe industriel familial de taille moyenne occupe aujourd’hui environ 400 collaborateurs. Il développe et produit des commandes et régulateurs hydrauliques de haute précision ainsi que des systèmes numériques d’amplification et de réglage. Ces produits sont utilisés dans le monde entier dans des secteurs aussi variés que l’industrie, la construction de véhicules, la branche énergétique ou encore la marine.

partager l’article
Articles
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
Gregor A. Rutz, entrepreneur et conseiller national (ZH) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
La concentration de la presse se poursuit en Suisse. Si le secteur de la radio et...  lire plus
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
Concevez  und affiche pour la prochaine votation concernant la loi sur l'asile et participez au GRAND CONCOURS! lire plus
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
Franz Grüter, CEO de green.ch, président cantonal de l'UDC, du canton de Lucerne, Eich (LU) Sylvia Flückiger,... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
Peter Spuhler, entrepreneur, Weiningen (TG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
Hansjörg Knecht, conseiller national (AG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
La Suisse est un pays extraordinaire aux acquis formidables. Mais c'est à l'intelligence et à la prudence... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
... le premier Suisse, donc le président du Conseil national en 2012, est l'UDC Hansjörg Walter? lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Yves Nidegger, conseiller national, Genève (GE) Le mot démocratie vient du grec et signifie «gouvernement par le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Guy Parmelin, conseiller national, Busins (VD) La société moderne est perdue faute d'énergie. Un approvisionnement électrique performant... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Ulrich Giezendanner, conseiller national et chef d'entreprise dans le secteur des transports, Rothrist (AG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Walter Frey, vice président de l'UDC suisse et entrepreneur (ZH) Une infrastructure routière performante est à la... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Walter Wobmann, conseiller national, président de la Fédération motocycliste suisse (FMS) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Brigandages, cambriolages, voitures forcées - des événements quotidiens à Lausanne, Zurich, Bâle et dans d'autres villes. Les... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Oskar Freysinger, vice président de l'UDC suisse et conseiller national, Savièse (VS) Les actuels flux migratoires vers... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
  Gilberte Demont, conseillère générale, Morat (FR) Thomas Müller, conseiller national et président de la ville Rorschach,... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Andrea Geissbühler, conseillère nationale, Herrenschwanden (BE) La Suisse propre, sûre, ordrée, cette image a longtemps marqué notre... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Pascal Dessauges, préfet du district de Morges et colonel de l'Armee suisse lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Interview avec le conseiller fédéral Ueli Maurer, chef du DDPS  "L'armée est notre réserve de sécurité lorsque... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Tonja Kaufmann, cuisinière, née le 24.01.1987, compagnie Bausap 6/3, domiciliée à Hausen (AG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Céline Amaudruz, conceillère nationale et présidente du parti cantonal (GE) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Thomas Matter, président du conceil d'administration et copropriétaire de la  "Neue Helvetische Bank", membre de la direction... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
invité: Franz Jaeger, Professeur de politique économique à l'Executive School of Management, Technology and Law de l'Université... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Hans Kaufmann, ancien économiste en chef de la banque Julius Bär, conseiller national (ZH) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Thomas Aeschi, conseiller national, Baar (ZG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Peter Keller, conseiller national et journaliste (NW) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Hans-Ueli Vogt, député au Grand Conseil (ZH) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Luzi Stamm, conseiller national (AG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Christoph Blocher, conseiller national et ancien conseiller fédéral (ZH) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Marc Ziltener, président de l'UDC Glaris Nord (GL) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Lara Filippini, députée UDC au Grand Conseil, Bironico (TI) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
L'invité: Martin Janssen, commentateur invité, chef de PME et professeur d'économie des marchés financiers à l'Université de... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Lukas Reimann, conseiller national, Wil (SG) Il y a des choses qu´on préfère ignorer. Peut-être faut-il vivre... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Pierre Rusconi, conseiller national (TI) Des chiffres sans-appel ne laissent aucun doute. En 2010, 45 000 frontaliers... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Nadja Pieren, conceillière nationale (BE) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Monika Knill, conseillère d'Etat (TG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Res Schmid, conseiller d'Etat (NW) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Valérie Favre Accola, mère de trois enfants, Davos Platz (GR) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Interview avec Romain Schaer, président de l'UDC Jura et chef d'entreprise lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Sandro Wasserfallen, enseignant en secondaire, député auf Grand Conseil, Goldach (SG) Les excès des réformes scolaires motivées... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Peter Amstutz, journaliste libre Le Conseil fédéral se fait conseiller par la Commission fédérale pour les questions... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Roberta Soldati, avocate, Losone (TI) Le souverain helvétique a accepté le 28 novembre 2010 l'initiative pour le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Heinz Brand, conseiller national, Klosters (GR) La Convention de Genève pour les réfugiés et la législation suisse... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Yvan Perrin, conseiller national, la Côte-aux-Fées (NE) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Adrian Amstutz, vice président de l'UDC suisse et conseiller national, Sigriswil (BE) Le 5 octobre 2012, le... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord