Participer

La Suisse, un roc face à la crise de l’euro

La Suisse, un roc face à la crise de l’euro

invité: Franz Jaeger, Professeur de politique économique à l’Executive School of Management, Technology and Law de l’Université de St-Gall, HSG

Une intégration politique et macroéconomique de la Suisse dans la zone euro, qui devient de plus en plus une union politique…

Une intégration politique et macroéconomique de la Suisse dans la zone euro, qui devient de plus en plus une union politique, paraissant de moins en moins envisageable, il ne nous reste qu’à espérer que l’espace euro trouve un moyen durable de sortir de sa crise d’endettement et structurelle. La Suisse, de son côté, doit poursuivre son ouverture économique intérieure et extérieure et tendre vers une universalisation de ses échanges tout en maintenant strictement sa souveraineté monétaire, fiscale et économique.
Il est dangereux de poser des diagnostics populistes sur la crise, car ils incitent souvent la politique à se lancer dans des actions interventionnistes précipitées, inefficaces, voire contreproductives. Le fait est que dans les années précédant 2007 on s’est mis à isoler quasiment les taux d’intérêts face aux forces du marché. La banque centrale américaine (FED) a été la première à entamer cette opération fatale qui a encouragé d’innombrables particuliers, instituts financiers et collectivités publiques des Etats-Unis, mais aussi d’Europe à vivre au-dessus de leurs moyens.

Endettement public
Le résultat de ce comportement, ce sont des dettes publiques incommensurables. Les marges de manœuvre budgétaires disponibles pour la recherche, la formation, l’infrastructure et la sécurité sociale ont dû être sacrifiées, dans l’espace UE notamment, pour stopper l’endettement et lutter contre la pauvreté et d’autres problèmes sociaux. Conclusion: la faute initiale n’incombe donc pas au marché et au capitalisme, mais bien à la politique et aux Etats dont les politiques monétaire, conjoncturelle et de surveillance financière ont échoué.

L’euro au bord du gouffre
Le fait que la crise financière et conjoncturelle 2008/2009 a frappé le plus fortement et le plus durablement l’espace euro est une simple affaire de logique: loin d’être un espace monétaire optimal, la zone euro a fonctionné tant bien que mal lorsque la conjoncture était au beau fixe. Elle était cependant vouée à l’échec dans la crise. Pour être plus précis: elle aurait depuis longtemps éclaté (en partie du moins) si elle n’était pas artificiellement maintenue en vie par l’abondance de liquidités organisée par Bruxelles et alimentée par la Banque centrale européenne (BCE).

Lutte contre la faillite des Etats
Pendant ce temps, on a assisté à un approfondissement du clivage nord-sud avec des Etats méditerranéens secoués par des difficultés économiques sous la conduite d’une France également faiblissante. Il serait urgent d’y lancer des réformes comme un assouplissement radical du marché du travail et une accélération des innovations industrielles. Cette politique de la croissance est cependant diamétralement opposée à ce que François Hollande entend par «croissance». Le président français et les autres dirigeants politiques de son bord postulent bien plus des redistributions populistes et des mesures de stimulation aux effets éphémères comme une augmentation des salaires et des rentes quasi impossibles à financer, l’imposition des riches, une réduction des horaires de travail, des emplois publics stigmatisant les jeunes, etc.

L’Allemagne paie
Parallèlement à la politique de la BCE, le nord de l’espace euro – l’Allemagne, en particulier – doit payer les opérations de sauvetage lancées par l’UE. Le
développement institutionnel de l’UE tend ainsi de manière rampante, mais en droite ligne vers une communauté solidaire de dette et de responsabilité et finalement sans doute vers une union centraliste en termes de fiscalité, de transferts et de banques. Les récents arrêts de la cour constitutionnelle allemande ont clairement indiqué où se situent à ce propos les limites politiques et démocratiques dans les pays donateurs. Ce qui est certain, c’est que le potentiel de conflit politico-économique n’a jamais été aussi grand en Europe durant les décennies écoulées. Et cela alors que l’UE vient d’être nommée Prix Nobel de la paix à Oslo.

L’oasis suisse sous la pression
Bénéficiant d’une situation économique de rêve face à la crise de l’euro, la Suisse ne doit pas seulement affronter des attaques fiscales et protectionnistes dictées avant tout par des réactions de jalousie; elle est aussi exposée à de graves goulets d’étranglement en termes d’habitat, de démographie, d’infrastructures et de formation universitaire en raison de la forte attraction qu’elle exerce sur les investisseurs, les professionnels hautement qualifiés, les entreprises et le capital étranger. La Suisse, de son côté, doit poursuivre son ouverture économique intérieure et extérieure et tendre vers une universalisation de ses échanges tout en maintenant strictement sa souveraineté monétaire, fiscale et économique.

Franz Jaeger, Professeur de politique économique à l’Executive School of Management, Technology and Law de l’Universtié St-Gall, HSG

Articles
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
Gregor A. Rutz, entrepreneur et conseiller national (ZH) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
La concentration de la presse se poursuit en Suisse. Si le secteur de la radio et...  lire plus
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
Concevez  und affiche pour la prochaine votation concernant la loi sur l'asile et participez au GRAND CONCOURS! lire plus
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
Hansruedi Wandfluh, directeur Wandfluh SA et conceiller national, Frutigen (BE) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
Franz Grüter, CEO de green.ch, président cantonal de l'UDC, du canton de Lucerne, Eich (LU) Sylvia Flückiger,... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
Peter Spuhler, entrepreneur, Weiningen (TG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
01.11.2013
Hansjörg Knecht, conseiller national (AG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
La Suisse est un pays extraordinaire aux acquis formidables. Mais c'est à l'intelligence et à la prudence... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
... le premier Suisse, donc le président du Conseil national en 2012, est l'UDC Hansjörg Walter? lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Yves Nidegger, conseiller national, Genève (GE) Le mot démocratie vient du grec et signifie «gouvernement par le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Guy Parmelin, conseiller national, Busins (VD) La société moderne est perdue faute d'énergie. Un approvisionnement électrique performant... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Ulrich Giezendanner, conseiller national et chef d'entreprise dans le secteur des transports, Rothrist (AG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Walter Frey, vice président de l'UDC suisse et entrepreneur (ZH) Une infrastructure routière performante est à la... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Walter Wobmann, conseiller national, président de la Fédération motocycliste suisse (FMS) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Brigandages, cambriolages, voitures forcées - des événements quotidiens à Lausanne, Zurich, Bâle et dans d'autres villes. Les... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Oskar Freysinger, vice président de l'UDC suisse et conseiller national, Savièse (VS) Les actuels flux migratoires vers... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
  Gilberte Demont, conseillère générale, Morat (FR) Thomas Müller, conseiller national et président de la ville Rorschach,... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Andrea Geissbühler, conseillère nationale, Herrenschwanden (BE) La Suisse propre, sûre, ordrée, cette image a longtemps marqué notre... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Pascal Dessauges, préfet du district de Morges et colonel de l'Armee suisse lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Interview avec le conseiller fédéral Ueli Maurer, chef du DDPS  "L'armée est notre réserve de sécurité lorsque... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Tonja Kaufmann, cuisinière, née le 24.01.1987, compagnie Bausap 6/3, domiciliée à Hausen (AG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Céline Amaudruz, conceillère nationale et présidente du parti cantonal (GE) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Thomas Matter, président du conceil d'administration et copropriétaire de la  "Neue Helvetische Bank", membre de la direction... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Hans Kaufmann, ancien économiste en chef de la banque Julius Bär, conseiller national (ZH) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Thomas Aeschi, conseiller national, Baar (ZG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Peter Keller, conseiller national et journaliste (NW) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Hans-Ueli Vogt, député au Grand Conseil (ZH) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Luzi Stamm, conseiller national (AG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Christoph Blocher, conseiller national et ancien conseiller fédéral (ZH) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Marc Ziltener, président de l'UDC Glaris Nord (GL) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Lara Filippini, députée UDC au Grand Conseil, Bironico (TI) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
L'invité: Martin Janssen, commentateur invité, chef de PME et professeur d'économie des marchés financiers à l'Université de... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Lukas Reimann, conseiller national, Wil (SG) Il y a des choses qu´on préfère ignorer. Peut-être faut-il vivre... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Pierre Rusconi, conseiller national (TI) Des chiffres sans-appel ne laissent aucun doute. En 2010, 45 000 frontaliers... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Nadja Pieren, conceillière nationale (BE) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Monika Knill, conseillère d'Etat (TG) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Res Schmid, conseiller d'Etat (NW) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Valérie Favre Accola, mère de trois enfants, Davos Platz (GR) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Interview avec Romain Schaer, président de l'UDC Jura et chef d'entreprise lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Sandro Wasserfallen, enseignant en secondaire, député auf Grand Conseil, Goldach (SG) Les excès des réformes scolaires motivées... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Peter Amstutz, journaliste libre Le Conseil fédéral se fait conseiller par la Commission fédérale pour les questions... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Roberta Soldati, avocate, Losone (TI) Le souverain helvétique a accepté le 28 novembre 2010 l'initiative pour le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Heinz Brand, conseiller national, Klosters (GR) La Convention de Genève pour les réfugiés et la législation suisse... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Yvan Perrin, conseiller national, la Côte-aux-Fées (NE) lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.10.2013
Adrian Amstutz, vice président de l'UDC suisse et conseiller national, Sigriswil (BE) Le 5 octobre 2012, le... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord