Participer

La crise révèle certaines vérités

La crise révèle certaines vérités

La crise du coronavirus a révélé combien notre société est vulnérable et dépendante. Elle nous a fait comprendre l’inefficacité des règles conçues pour les périodes où tout va bien. La conclusion est évidente : l’indépendance et l’autonomie de décision, chères à l’UDC, sont d’une importance existentielle en des temps difficiles.

Ce petit virus très contagieux est venu tout à coup bousculer nos habitudes quotidiennes. Nécessité oblige, confinement pour la population, frontières fermées, fin du tourisme d’achats en France voisine, vols annulés, quais de gare désertés, restaurants fermés, chômage partiel et j’en passe. Inversement, l’activité de nos hôpitaux a pris de l’ampleur, avec un personnel surchargé, qui est à féliciter et que l’on remercie, comme d’ailleurs tous les secteurs des services et de la distribution.

L’activité politique législative est ralentie, le Conseil fédéral a dû étendre ses pouvoirs et une partie de l’armée est mobilisée. Du jamais vu depuis 1939! A la suite à tout cela, et à la discipline de la population quant aux directives du Conseil fédéral, l’avance de cette pandémie a pu être ralentie et, actuellement, la reprise se fait étape par étape. Notre économie a été fortement perturbée et ne va pas s’en remettre de sitôt, mais un premier pas est déjà fait.

Ce virus a brutalement mis un frein au fonctionnement de notre société, certains avaient oublié que se nourrir était autant nécessaire qu’indispensable. Cette pandémie nous l’a rappelé brusquement lorsque les médias nous montraient les ruées sur les étalages de produits vivriers. Certains égoïstes ont failli créer des pénuries alimentaires en achetant des quantités excessives de denrées. Les marchés à la ferme sont pris d’assaut.

Nous avons compris que non seulement les marchandises, mais aussi les virus circulaient en quelques jours autour du globe. La libre circulation des marchandises est certes bénéfique à maints égards, mais elle peut devenir très vite un fléau. Notre système de consommation est remis profondément en question et révèle ô combien l’approvisionnement en nourriture de proximité a gardé toute son importance. La globalisation alimentaire, chère aux accords de libre-échanges, nous interroge plus que jamais sur sa vraie nécessité et sa pérennité quand les crises surviennent.

Nous devons aussi en être conscients, par exemple, dans nos relations avec l’UE, car en quelques semaines seulement, le monde et, en particulier, l’Occident ont compris douloureusement à quelle vitesse les choses pouvaient changer. Je suis convaincu que notre défense nationale et l’approvisionnement de la Suisse par sa propre agriculture retrouveront après cette crise, l’estime de larges couches de la population. A cet égard, il convient de mieux maîtriser l’immigration afin de préserver des sols cultivables, aptes à garantir des denrées alimentaires produites localement afin de durablement pouvoir nourrir notre population. Dans ce sens, il est important de soutenir l’initiative de limitation le 27 septembre prochain.

De plus, nous devons demeurer critiques face à la délocalisation industrielle à l’autre bout du monde. Je suis persuadé que nous pouvons nous estimer heureux d’avoir les moyens de décider de ces questions en toute indépendance grâce à notre démocratie directe. Je suis fier d’appartenir à un parti qui a toujours défendu ces principes, même lorsque ceux-ci étaient perçus comme ringards lorsque tout allait bien.

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (VD)
Articles
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
Fin de la libre circulation des indépendants et salariés: le blog de François Schaller sur le site... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Thomas Aeschi
Une immigration dictée par l’UE provoque des dommages irréparables dans notre structure politique et détruit la Suisse... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
La Suisse profite-t-elle des accords bilatéraux I et de la libre circulation des personnes? Selon une récente... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Adrian Amstutz
L'initiative pour le renvoi des étrangers criminels, approuvée en 2010, n'est pas appliquée. La fameuse « clause... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Pierre-Alain Schnegg
En tant que pays souverain, la Suisse a le droit d'admettre chez elle toute personne étrangère souhaitant... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Martina Bircher
Quelles sont les combines des ressortissants de l’UE pour tromper le système et s'installer directement dans le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Yves Nidegger
Privée de matières premières, la Suisse fonde sa prospérité sur l’excellente formation de ses habitantes et habitants.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Oskar Freysinger
Prenez une pâte scolaire quelconque. Apprêtez-la à la sauce égalitaire. Saupoudrez d’une bonne dose d’inclusion. Expurgez-en le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Candidat Conseil national Timon Gavallet
Depuis l'introduction de la libre circulation des personnes en 2007, la population de la Suisse a augmenté... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Andreas Glarner
La libre circulation des personnes menace nos institutions sociales. C'est notamment vrai pour les immigrants de pays... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Jean-Luc Addor
Avec le Conseil fédéral, une alliance troublante de la gauche internationaliste et du lobby mondialiste du grand... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Jean-Daniel Chardonnens
La libre circulation des personnes provoque un afflux croissant de ressortissants de l’UE en Suisse. Ces personnes... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Pierre-André Page
A première vue, l’argument semble farfelu: l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» menacerait notre environnement, notre nature... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Magdalena Martullo
Chef d'entreprise aux activités internationales, Magdalena Martullo sait que l'économie de nombreux pays membres de l'UE est... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Thomas Matter
Le conseiller national et chef d'entreprise Thomas Matter tord le cou à la légende selon laquelle les... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
Le gouvernement, les associations économiques et plusieurs médias ont déjà lancé la campagne contre l'initiative de limitation.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Michaël Buffat
Plus d'un million de personnes ont immigré en Suisse depuis l'introduction de la libre circulation des personnes.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Marco Chiesa
Aujourd’hui, les régions frontalières souffrent des conséquences négatives de la libre circulation des personnes. Si nous ne... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Ueli Maurer
L'économie de chaque pays se compose principalement de trois facteurs de production: le sol, le capital et... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Céline Amaudruz
La crise provoquée par la pandémie Covid-19 a clairement révélé que l’UE ne fonctionne que quand tout... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
La Suisse est un petit pays qui ne peut pas accueillir un nombre illimité de personnes. On... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord