Participer

Le Tessin subit déjà les excès qui menacent tou...

Le Tessin subit déjà les excès qui menacent toute la Suisse

Aujourd’hui, les régions frontalières souffrent des conséquences négatives de la libre circulation des personnes. Si nous ne limitons pas l’immigration excessive, la situation de toute la Suisse sera bientôt comme celle du Tessin.

Laissons de côté un instant les statistiques et les promesses non tenues par le Conseil fédéral, qui prévoyait – pour rappel – une immigration nette de 10’000 personnes au maximum par an, alors qu’en 13 ans seulement, nous avons connu une immigration totale nette d’environ un million de personnes!

Parlons des milliers de familles domiciliées dans les cantons frontaliers et de leurs enfants. Ces familles sont à la recherche d’une activité professionnelle pour construire leur histoire personnelle. Pour elles, les portes d’un emploi demeurent fermées, et ceci à cause de la politique pro-européenne du Parlement, qui sacrifie les Suissesses et les Suisses en privilégiant la concurrence des travailleurs de toute l’Europe, au moyen du statut de travailleurs frontaliers.

Plus de travailleurs étrangers que de travailleurs tessinois au Tessin

La libre circulation des personnes a entraîné une énorme pression sur la substitution de la main-d’œuvre et le dumping salarial. Dans mon canton, les travailleurs étrangers ont dépassé le nombre de travailleurs résidents et le Conseil d’État a dû décréter 20 contrats-types pour tenter de stabiliser la baisse des salaires. Cette croissance malsaine est catastrophique : plus de précarité, plus de pollution, plus de concurrence déloyale, plus de bouchons sur les routes et moins de bien-être pour toutes et tous, en premier lieu pour la classe moyenne qu’il faut protéger et non mettre à genoux.

Le Tessin, comme Genève, sont des laboratoires qui doivent aussi faire réfléchir nos compatriotes de la Suisse alémanique. Nos régions sont des sentinelles qui anticipent ce qui se passera également dans le reste du pays, où, naïvement, la garde a été trop abaissée et où l’on n’accorde pas assez d’attention aux appels de la population vivant à la frontière. Face à l’urgence sanitaire et au ralentissement économique, le chômage touchera durement l’ensemble de l’Europe et la Suisse représentera de plus en plus un débouché attractif pour les ressortissants de l’UE.

Les autres partis nous soumettent à l’UE

Nous avons le devoir d’agir dans l’intérêt de nos citoyennes et citoyens, dont beaucoup sont au travail partiel à cause de la Covid-19. Nous ne devons pas être effrayés par les grands conglomérats, ni par les élites internationalistes et certainement pas par les partis qui les servent et qui nous poussent à nous soumettre à l’UE.

On cache ces vérités comme on cache de la poussière sous le tapis. Et ceux qui veulent faire le ménage se voient rétorquer que la Berne fédérale est sensible au problème et que la situation est sous contrôle. Mais nous, les Tessinoises et Tessinois, ne demandons pas de la compréhension, nous demandons des solutions, et celles qui ont été appliquées jusqu’à présent ont échoué ! Il est illusoire de parler de mesures d’accompagnement, car on n’arrête pas une hémorragie avec un sparadrap.

Je voterai OUI à l’initiative de limitation et OUI au retour d’une gestion intelligente de notre immigration. Je veux les clés de ma maison, les clés de notre Suisse. Aujourd’hui, sans règles et sans aucune protection efficace, j’ai l’impression d’être devenu un invité dans ma propre maison.

partager l’article
par l’auteur
UDC Président du parti UDC (TI)
Articles
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
Fin de la libre circulation des indépendants et salariés: le blog de François Schaller sur le site... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Thomas Aeschi
Une immigration dictée par l’UE provoque des dommages irréparables dans notre structure politique et détruit la Suisse... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
La Suisse profite-t-elle des accords bilatéraux I et de la libre circulation des personnes? Selon une récente... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Adrian Amstutz
L'initiative pour le renvoi des étrangers criminels, approuvée en 2010, n'est pas appliquée. La fameuse « clause... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Pierre-Alain Schnegg
En tant que pays souverain, la Suisse a le droit d'admettre chez elle toute personne étrangère souhaitant... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Martina Bircher
Quelles sont les combines des ressortissants de l’UE pour tromper le système et s'installer directement dans le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Yves Nidegger
Privée de matières premières, la Suisse fonde sa prospérité sur l’excellente formation de ses habitantes et habitants.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Oskar Freysinger
Prenez une pâte scolaire quelconque. Apprêtez-la à la sauce égalitaire. Saupoudrez d’une bonne dose d’inclusion. Expurgez-en le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Candidat Conseil national Timon Gavallet
Depuis l'introduction de la libre circulation des personnes en 2007, la population de la Suisse a augmenté... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Andreas Glarner
La libre circulation des personnes menace nos institutions sociales. C'est notamment vrai pour les immigrants de pays... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Jean-Luc Addor
Avec le Conseil fédéral, une alliance troublante de la gauche internationaliste et du lobby mondialiste du grand... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Jean-Daniel Chardonnens
La libre circulation des personnes provoque un afflux croissant de ressortissants de l’UE en Suisse. Ces personnes... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Pierre-André Page
A première vue, l’argument semble farfelu: l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» menacerait notre environnement, notre nature... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Magdalena Martullo
Chef d'entreprise aux activités internationales, Magdalena Martullo sait que l'économie de nombreux pays membres de l'UE est... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Thomas Matter
Le conseiller national et chef d'entreprise Thomas Matter tord le cou à la légende selon laquelle les... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
Le gouvernement, les associations économiques et plusieurs médias ont déjà lancé la campagne contre l'initiative de limitation.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Michaël Buffat
Plus d'un million de personnes ont immigré en Suisse depuis l'introduction de la libre circulation des personnes.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Jean-Pierre Grin
La crise du coronavirus a révélé combien notre société est vulnérable et dépendante. Elle nous a fait... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Ueli Maurer
L'économie de chaque pays se compose principalement de trois facteurs de production: le sol, le capital et... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Céline Amaudruz
La crise provoquée par la pandémie Covid-19 a clairement révélé que l’UE ne fonctionne que quand tout... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
La Suisse est un petit pays qui ne peut pas accueillir un nombre illimité de personnes. On... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord