Participer

Qui sont en réalité ces immigrants?

Qui sont en réalité ces immigrants?

Plus d’un million de personnes ont immigré en Suisse depuis l’introduction de la libre circulation des personnes. Pourtant, les milieux politiques et économiques ne cessent de se lamenter sur la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. L’ouverture des frontières n’est manifestement pas la bonne solution à ce problème. Nous voulons une immigration modérée dans l’intérêt de la Suisse.

Il suffit d’ouvrir les yeux pour s’en rendre compte: la Suisse a énormément changé ces dernières années. Que ce soit dans les gares ou dans les villes, dans les lieux de divertissement ou à la sortie des écoles. Le visage de la Suisse n’est plus le même. Ce changement n’est pas toujours positif. Les conséquences nuisibles de l’immigration incontrôlée sont de plus en plus perceptibles.

Les partisans de la libre circulation des personnes répètent inlassablement que la Suisse dépend de l’immigration pour couvrir ses besoins en main-d’œuvre qualifiée. Il va de soi que notre pays peut avoir besoin de professionnels de haut niveau qu’on ne trouve pas en Suisse, mais la question est de savoir qui vient en réalité en Suisse. Des experts de réputation internationale comme l’économiste libéral et Prix Nobel Milton Friedmann nous rappellent que l’on peut certes libéraliser le commerce et les monnaies, mais non pas la migration, à moins de supprimer la sécurité sociale, ce qui n’est pas réaliste. Par voie de conséquence, il faut se demander si les immigrants sont en majorité des personnes bénéficiant d’une bonne formation professionnelle ou non. Combien d’entre eux viennent en Susse pour travailler, combien pour d’autres raisons ? Dans quelles branches l’immigration provoque un phénomène d’éviction alors que des milliers de personnes y sont déjà au chômage?

Voyons en détail les chiffres de l’an passé. 140’544 personnes en chiffre brut ont immigré en Suisse en 2019. Sur ces quelque 140’000 personnes, la moitié environ a entamé une activité lucrative. Les autres sont venus sans contrat de travail ou par la voie de l’asile. Le regroupement familial représente la partie la plus importante avec 40’197 personnes. En clair, cela signifie que des étrangers établis en Suisse ont fait venir leurs enfants, parents ou grands-parents. Cette forme d’immigration entraîne en règle générale des coûts sociaux élevés ainsi que des mesures d’intégration excessivement chères.

Immigration insensée dans des branches touchées par le chômage

Bien que l’on évoque constamment la pénurie de main-d’œuvre qualifiée, il faut bien constater que la moitié des immigrants ne viennent pas pour travailler. Ces gens ne paient ni impôts, ni cotisations aux assurances sociales. Parallèlement on assiste à un phénomène d’éviction des travailleurs dans certaines branches. Un exemple: fin décembre 2019, le secteur gastronomique annonçait 9’478 chômeurs alors que 6’542 personnes provenant des Etats UE/AELE ont immigré en Suisse pour travailler dans ce secteur. Cela signifie que des milliers d’employés sont venus en Suisse alors que d’autres milliers de ce même secteur touchent déjà des indemnités de chômage.

La libre circulation des personnes

L’initiative de limitation met fin à ce non-sens économique et social. Nous voulons une immigration modérée et adaptée aux besoins réels de la Suisse. Plusieurs branches ont besoin de personnel hautement qualifié, mais la libre circulation des personnes n’est de toute évidence pas le bon moyen pour répondre à cette demande. Les chiffres sont parfaitement clairs à ce propos. Seul un immigrant sur huit est ingénieur, médecin, informaticien, infirmier ou un cadre dirigeant.

Rappelons-le: la libre circulation des personnes n’est pas une solution au problème de la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Ses partisans taisent aussi soigneusement que cet accord conclu avec l’UE contient une clause qui permet de renégocier les conditions. Il faut désormais passer de la parole aux actes!

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (VD)
Articles
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
Fin de la libre circulation des indépendants et salariés: le blog de François Schaller sur le site... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Thomas Aeschi
Une immigration dictée par l’UE provoque des dommages irréparables dans notre structure politique et détruit la Suisse... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
La Suisse profite-t-elle des accords bilatéraux I et de la libre circulation des personnes? Selon une récente... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Adrian Amstutz
L'initiative pour le renvoi des étrangers criminels, approuvée en 2010, n'est pas appliquée. La fameuse « clause... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Pierre-Alain Schnegg
En tant que pays souverain, la Suisse a le droit d'admettre chez elle toute personne étrangère souhaitant... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Martina Bircher
Quelles sont les combines des ressortissants de l’UE pour tromper le système et s'installer directement dans le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Yves Nidegger
Privée de matières premières, la Suisse fonde sa prospérité sur l’excellente formation de ses habitantes et habitants.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Oskar Freysinger
Prenez une pâte scolaire quelconque. Apprêtez-la à la sauce égalitaire. Saupoudrez d’une bonne dose d’inclusion. Expurgez-en le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Candidat Conseil national Timon Gavallet
Depuis l'introduction de la libre circulation des personnes en 2007, la population de la Suisse a augmenté... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Andreas Glarner
La libre circulation des personnes menace nos institutions sociales. C'est notamment vrai pour les immigrants de pays... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Jean-Luc Addor
Avec le Conseil fédéral, une alliance troublante de la gauche internationaliste et du lobby mondialiste du grand... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Jean-Daniel Chardonnens
La libre circulation des personnes provoque un afflux croissant de ressortissants de l’UE en Suisse. Ces personnes... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Pierre-André Page
A première vue, l’argument semble farfelu: l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» menacerait notre environnement, notre nature... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Magdalena Martullo
Chef d'entreprise aux activités internationales, Magdalena Martullo sait que l'économie de nombreux pays membres de l'UE est... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Thomas Matter
Le conseiller national et chef d'entreprise Thomas Matter tord le cou à la légende selon laquelle les... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
Le gouvernement, les associations économiques et plusieurs médias ont déjà lancé la campagne contre l'initiative de limitation.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Marco Chiesa
Aujourd’hui, les régions frontalières souffrent des conséquences négatives de la libre circulation des personnes. Si nous ne... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Jean-Pierre Grin
La crise du coronavirus a révélé combien notre société est vulnérable et dépendante. Elle nous a fait... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Ueli Maurer
L'économie de chaque pays se compose principalement de trois facteurs de production: le sol, le capital et... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Céline Amaudruz
La crise provoquée par la pandémie Covid-19 a clairement révélé que l’UE ne fonctionne que quand tout... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
La Suisse est un petit pays qui ne peut pas accueillir un nombre illimité de personnes. On... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord