Participer

Un Etat social généreux et une libre immigratio...

Un Etat social généreux et une libre immigration sont incompatibles

La libre circulation des personnes menace nos institutions sociales. C’est notamment vrai pour les immigrants de pays est-européens comme la Roumanie, la Bulgarie ou la Pologne qui profitent de manière disproportionnée des indemnités de chômage. La crise économique due à la pandémie Covid-19 aggravera cette situation. Il est donc urgent de limiter l’immigration pour protéger nos institutions sociales.

S’il existe une preuve de l’absolue nécessité d’approuver l’initiative de limitation le 27 septembre prochain, c’est bien la manière dont les ressortissants de certains Etats profitent de l’assurance-chômage. En fait, nous avons affaire à un abus aussi classique que gigantesque. Les chiffres sont parfaitement clairs à ce propos, si bien que même les adversaires les plus acharnés de l’initiative ne peuvent pas nier ce phénomène. Depuis la suppression, fin mai 2019, de la clause de sauvegarde, donc du dernier obstacle à la libre immigration en provenance de Roumanie et de Bulgarie, on assiste à un véritable déferlement sur l’assurance-chômage.

Les chiffres sont clairs: entre fin mai 2019 et fin juin 2020, le nombre de chômeurs bulgares a augmenté de 72%, celui des chômeurs roumains de 61%. Le taux de chômage a atteint 11,5% chez les Bulgares et 9,2% chez les Roumains. A peine la soupape a-t-elle ouverte que déjà les ressortissants de ces deux Etats s’inscrivent en tête du classement selon le chômage. Comme c’est curieux…

On répondra bien entendu que l’UDC a saisi les deux exemples les plus extrêmes. Reproche infondé, car la perception disproportionnée d’indemnités de chômage est devenue une spécialité des immigrants d’Europe de l’Est. Le taux de chômage a en effet atteint en juin 2020 7,5% chez les Hongrois, 7,6% chez les Polonais et même 8,2% chez les Slovaques immigrés en Suisse.

De nombreux immigrants tombent très vite au chômage

Il est totalement insensé de permettre la libre immigration de tous les ressortissants de l’UE alors que la moitié seulement d’entre eux viennent en Suisse pour travailler. Mais il y a pire: même les immigrants venant officiellement pour travailler tombent relativement vite au chômage. Et après avoir touché pendant deux ans des indemnités de chômage, ils deviennent des cas sociaux aux frais des collectivités alors qu’ils n’ont presque pas payé d’impôts.

La réalité est que nous avons affaire à un pillage de nos institutions sociales. Les adversaires de l’initiative tentent de nous faire croire que ce phénomène n’est que passager. On leur répondra que ce pillage a déjà eu lieu en période de haute conjoncture. Avec la crise économique due à la pandémie Covid-19, le nombre de chômeurs et d’assistés sociaux parmi ces immigrants explosera. Des associations prétendument économiques comme «economiesuisse» ne cessent de clamer que la libre immigration est indispensable à la prospérité de l’économie suisse et de tout le pays. De toute évidence, ces managers – le plus souvent des étrangers – se moquent complètement de savoir que nos institutions sociales s’effondrent. Pourvu qu’ils touchent leurs bonus!

Un Etat social généreux et la libre immigration sont incompatibles! Nous devons tirer le frein d’urgence et limiter l’immigration pour stopper le pillage de nos institutions sociales – avant qu’il ne soit trop tard !

partager l’article
par l’auteur
UDC conseiller national (AG)
Articles
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
Fin de la libre circulation des indépendants et salariés: le blog de François Schaller sur le site... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Thomas Aeschi
Une immigration dictée par l’UE provoque des dommages irréparables dans notre structure politique et détruit la Suisse... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
La Suisse profite-t-elle des accords bilatéraux I et de la libre circulation des personnes? Selon une récente... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Adrian Amstutz
L'initiative pour le renvoi des étrangers criminels, approuvée en 2010, n'est pas appliquée. La fameuse « clause... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Pierre-Alain Schnegg
En tant que pays souverain, la Suisse a le droit d'admettre chez elle toute personne étrangère souhaitant... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Martina Bircher
Quelles sont les combines des ressortissants de l’UE pour tromper le système et s'installer directement dans le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Yves Nidegger
Privée de matières premières, la Suisse fonde sa prospérité sur l’excellente formation de ses habitantes et habitants.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Oskar Freysinger
Prenez une pâte scolaire quelconque. Apprêtez-la à la sauce égalitaire. Saupoudrez d’une bonne dose d’inclusion. Expurgez-en le... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Candidat Conseil national Timon Gavallet
Depuis l'introduction de la libre circulation des personnes en 2007, la population de la Suisse a augmenté... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Jean-Luc Addor
Avec le Conseil fédéral, une alliance troublante de la gauche internationaliste et du lobby mondialiste du grand... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Jean-Daniel Chardonnens
La libre circulation des personnes provoque un afflux croissant de ressortissants de l’UE en Suisse. Ces personnes... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Pierre-André Page
A première vue, l’argument semble farfelu: l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» menacerait notre environnement, notre nature... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Magdalena Martullo
Chef d'entreprise aux activités internationales, Magdalena Martullo sait que l'économie de nombreux pays membres de l'UE est... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Thomas Matter
Le conseiller national et chef d'entreprise Thomas Matter tord le cou à la légende selon laquelle les... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
Le gouvernement, les associations économiques et plusieurs médias ont déjà lancé la campagne contre l'initiative de limitation.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Michaël Buffat
Plus d'un million de personnes ont immigré en Suisse depuis l'introduction de la libre circulation des personnes.... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Marco Chiesa
Aujourd’hui, les régions frontalières souffrent des conséquences négatives de la libre circulation des personnes. Si nous ne... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Jean-Pierre Grin
La crise du coronavirus a révélé combien notre société est vulnérable et dépendante. Elle nous a fait... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Ueli Maurer
L'économie de chaque pays se compose principalement de trois facteurs de production: le sol, le capital et... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020, de Céline Amaudruz
La crise provoquée par la pandémie Covid-19 a clairement révélé que l’UE ne fonctionne que quand tout... lire plus
Edition spéciale
partager l’article
31.08.2020
La Suisse est un petit pays qui ne peut pas accueillir un nombre illimité de personnes. On... lire plus
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord